La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Manifeste Mortibus

mai 2006 | Le Matricule des Anges n°73 | par Dominique Aussenac

Mortibus N°1 (Utopies de marché)

Critiques du capitalisme incarné

À l’heure où presse et médias font retentir les trompettes univoques du libéralisme, la naissance d’une revue naviguant à contre-courant est à remarquer. En diffusant des critiques du « capitalisme incarné », Mortibus souhaite désindexer le vivant des valeurs marchandes et financières. Affirmant « la réalité cadavérique de ce monde » capitaliste, le semestriel propose de donner « la part belle à la raison émouvante et à l’embrasement de la vie ! » Si ce premier numéro évoque l’utopie au sens large, l’utopie de libération en particulier, il n’en dénonce pas moins les utopies de marché, « achèvement du devenir identique de l’homme : I am what I am (slogan des professionnels de l’ascension sociale et de la réussite spectaculo-financière) ». Philosophes, enseignants, plasticiens, écrivains, poètes sont de la partie. Dans un ensemble où alternent articles pointus et poésies ou « chansons à boire », on retiendra la dénonciation par Stavros Tombazos de l’idée que le marché engendre la démocratie en Europe, « L’Europe des banquiers n’est pas une fatalité historique ». L’inflation de l’ego, les nouveaux comportements amoureux, le sport sont aussi brillamment décortiqués. Avec ses collages et ses œuvres graphiques, voici donc une revue mordante, qui donne envie de relire Adorno, Marcuse ou Sade dans le texte.

Mortibus N°1, 254 pages, 15 (18, rue de Méry 60 420 Ménévilliers)

Manifeste Mortibus Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°73 , mai 2006.
LMDA papier n°73
6.50 €
LMDA PDF n°73
4.00 €