La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Temps gelé

mai 2009 | Le Matricule des Anges n°103 | par Thierry Guinhut

Sous une couverture bleue et argent d’une belle élégance, sur un papier raffiné, la typographie claire nous offre des nouvelles un rien inactuelles. Peut-être auraient-elles pu avoir été écrites à l’époque de Barbey d’Aurevilly, de Kafka, de Mandiargues ou d’Ogawa… Est-ce à dire qu’elles sont sous influence ? Pas réellement. Thierry Acot-Mirande, également poète, romancier et essayiste (on lui doit entre autres L’Enfer du cinéma. Dictionnaire des films cultes et maudits), sait se réserver une écriture précise et cultivée, un ton personnel. La nouvelle titre est certes à ranger dans ce thème repéré par Roger Caillois dans sa préface à L’Anthologie fantastique : « l’arrêt ou la répétition du temps », mais elle le renouvelle avec une sorte d’émotion amoureuse et de distance qui rend l’aventure de Gabriel et de Barbara piégés par « les geleurs » aussi palpitante qu’insoluble. Plus loin, ce sont « les voies parallèles du temps » qui sont interrogées dans « une histoire illicite » qui permet de faire disparaître sa femme en la pliant, et ce grâce à une formule mathématique démente. A-t-on vraiment envie de faire partie de l’ère où se déroule « Un épisode de la guerre du méthane », de ce « 5 W Club », assurément sélect, où l’on évoque des sorciers araignées et où l’on mange des cerveaux captifs à la cuiller ? « Sable rouge » conte l’errance d’un jeune homme parmi des saturnales masquées, orgiaques et sanglantes, quand le « Photographe bleu » s’intéresse à la collusion entre l’éros et une morte monstrueuse. Parmi d’autres nouvelles peut-être moins impressionnantes, se détache celle de l’écrivaine mythique qui pourtant n’écrit plus et s’éloigne, comme la tour de Carlos le maçon, vers des « étoiles étrangères ». Un interstice de mystère reste toujours béant entre les personnages, entre leur être et leur destin. Ces constructions narratives et intellectuelles, ces « associations d’images imprévisibles qui constellent l’inconscient » se conjuguent dans des fictions fantasques, inquiétantes et fantastiques.

TEMPS GELÉ
dE THIERRY ACOT-MIRANDE
Monsieur Toussaint Louverture, 272 pages, 18

Temps gelé Par Thierry Guinhut
Le Matricule des Anges n°103 , mai 2009.
LMDA papier n°103
6.50 €
LMDA PDF n°103
4.00 €