La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Histoire littéraire Album amicorum

juillet 2009 | Le Matricule des Anges n°105 | par Didier Garcia

Album amicorum

Vingt et un ans après sa disparition, et quatre ans après les premiers textes posthumes, voici une singulière compilation de dédicaces, distribuées dans deux sections : tout d’abord, pour ses propres livres, les envois de Francis Ponge (aux intimes, aux amis écrivains ou critiques), ensuite les dédicaces qu’il a reçues (parfois des mêmes).
Autant le dire d’emblée, peu d’envois en disent très long sur Francis Ponge (inutile ici d’espérer en apprendre beaucoup sur son compte, encore moins de chercher la révélation). Ceux adressés aux intimes figurent parmi les plus touchants, comme celui du Parti pris des choses à sa fille Armande : « Pour Armande, aujourd’hui qu’elle est assez grande pour s’envoler - afin qu’elle emporte un peu son papa avec elle »… Quant à ceux destinés à tout ce qu’il y avait de plus installé dans le Landernau littéraire de l’époque (Aragon, Éluard, Sartre, Leiris…), ils laissent à penser que tout se passait alors dans le meilleur des mondes pos-sibles : ce volume fait fi de toutes les querelles, évacue toute velléité de stratégie, gomme tous les coups bas et les jalousies, pour ne rendre apparentes que des admirations inconditionnelles qui s’expriment presque à chaque phrase, à l’exception d’une dédicace dans laquelle Jean Paulhan apparaît sous les traits peu amènes de « l’adversaire ».
Il suffit d’une vingtaine de pages pour se demander quel peut être l’intérêt d’une telle compilation. L’édition aurait sans doute beaucoup gagné à être plus luxueuse (quitte à se trouver amputée de la moitié des textes), être accompagnée par exemple de beaux fac-similés, que l’on aurait eu plus de plaisir à regarder qu’à lire, et qui auraient pu compenser l’indigence de certaines dédicaces. Mais comme il s’agit davantage d’un album que d’un livre, le lecteur pourra quand même le feuilleter à sa guise, l’ouvrir où bon lui semble, s’autoriser à y flâner, et le lire au petit bonheur, sans trop en attendre.

ALBUM AMICORUM
de FRANCIS PONGE
Gallimard, 248 pages, 23

Album amicorum Par Didier Garcia
Le Matricule des Anges n°105 , juillet 2009.
LMDA PDF n°105
4.00 €