La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Boucherie

mai 2010 | Le Matricule des Anges n°113 | par Lucie Clair

En une courte fable à la veine grandguignolesque, l’Argentin Esteban Echeverría (1805-1851) soulignait l’absurdité exécrable des tyrannies - et annonçait les régimes qui muselèrent une grande partie de l’Amérique latine un siècle plus tard. Une inondation encercle Buenos Aires au moment du carême dans les années 1830, créant une pénurie de viande : « la moitié de la population allait tomber en syncope ». Malgré les admonestations de l’église et du parti des ultra-conservateurs (« les fédéraux ») prônant le jeûne le plus strict pour le salut des âmes, « le Restaurateur » promulgue un édit : les bœufs seront conduits à l’Abattoir. L’émeute fait rage, produit des extrémismes et orthodoxies, religieuses et politiques, toutes aptes à exercer leur « empire immatériel sur les consciences et les estomacs ». Pour la plus grande gloire des caudillos en tout genre, et de toute époque. De l’animal à l’opposant politique, « ami des lumières et de la liberté », il n’y a qu’un pas, vite franchi…

L’Abattoir d’Esteban Echeverría
traduit de l’espagnol (Argentine) par François Gaudry
L’Escampette, 67 pages, 12

Boucherie Par Lucie Clair
Le Matricule des Anges n°113 , mai 2010.
LMDA papier n°113
6.50 €
LMDA PDF n°113
4.00 €