La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Fabrique de territoires

mars 2014 | Le Matricule des Anges n°151

L’efficacité du pitch de Zoo : clinique est, dans tous les sens, redoutable. Carlo Ginsburg, ex-thésard sur les rituels de possession, est chargé, dans le cadre d’une enquête sur un centre de soins récemment inauguré, le « zoo : clinique », de recueillir les témoignages d’une nouvelle espèce terrestre, mi-humaine mi-animale : les Mutants. À la croisée de la science-fiction, de la fable philosophique et de l’enquête publique, ce troisième roman de Patrice Blouin tricote finement avec des motifs électrisants. Se croiseront en effet, pêle-mêle, des freaks et des détectives, des animonstres et des psychiatres, des victimes apeurées et des journalistes speedés. De quoi appâter n’importe quel assoiffé d’adrénaline… Car Zoo : clinique ne se contente pas, loin s’en faut, d’être un facile roman pop. Ce qu’il est aussi, c’est un ouvroir de réflexion sur ce que peut le modèle animal pour le développement humain. « Tout animal a un monde tandis qu’il y a des tas d’humains qui n’ont pas de monde et vivent la vie de tout le monde, de n’importe qui, n’importe quoi » énonce Deleuze à la lettre A(nimal) de son Abécédaire. Et c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce Zoo : clinique, à savoir conquérir de nouveaux mondes, aussi métis que singuliers, où les femmes taciturnes poussent leurs particularités jusqu’à se transformer en « fem : hibou », et où les garçons nonchalants déplient leurs tendances à tout survoler jusqu’à se changer en papillonnants « hom : bellule ». Au-delà d’être un récit SF dynamitant ou des fables de La Fontaine hallucinées, c’est donc comme un véritable laboratoire de « nouvelles hybridations » et de « secondes éducations » que ce livre se présente. Zoo : clinique, ou l’application concrète de l’écriture comme un processus de déterritorialisation.


Blandine Rinkel

Zoo : clinique
Patrice Blouin
L’arbalète/Gallimard, 121 pages, 14,90

Fabrique de territoires
Le Matricule des Anges n°151 , mars 2014.
LMDA PDF n°151
4.00 €