La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

collection Folio Gallimard

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Bruges-la-Morte
de Georges Rodenbach
2020
Lmda N°218 Œuvre singulière, qui montre un homme pris au piège des sortilèges de la ressemblance, Bruges-la-Morte est un bijou de la littérature fin-de-siècle. Roman méconnu mais superbe, Bruges-la-Morte (1892) est l’œuvre de Georges Rodenbach (1855-1898), écrivain et poète belge de la génération symboliste, ami de Mallarmé, de Rodin, de Villiers de L’Isle-Adam, et chroniqueur de la Belle Époque pour le Journal de Bruxelles ou le Figaro. Inconsolé, désespéré après la mort de sa jeune épouse, Hughes Viane est venu s’installer à Bruges parce...
Caresses de cendre
novembre 2020
Comme une rivière bleue : Paris 1871
de Michèle Audin
2017
Lmda N°187 Des personnages de la geste communarde, Michèle Audin en retrace les moments victorieux comme la défaite finale, l’exil et pour finir, l’oubli. Michèle Audin est mathématicienne, mais c’est aussi une romancière, qui se plaît à raconter des histoires. Contrairement aux historiens qui versent parfois dans la fable, elle s’en tient à la rigueur des faits historiques. Sa méthode : reconstituer et imaginer des personnages qui ont existé et les relations qui les ont unis, et précise-t-elle : « toutes les situations auraient pu se produire....
Le roman de la commune
octobre 2017
Comment j’ai rencontré les poissons
de Ota Pavel
2020
Lmda N°212-213 Le Tchèque Ota Pavel (1930-1973) nous entraîne sur les bords de la rivière Berounka dans sa Bohême natale. Pour des pêches miraculeuses. Nous voici près de Krivoklat, une bourgade située à une petite heure de route de Prague, dans une campagne riche en rivières et ruisseaux. C’est là, au cœur d’une nature prodigue, qu’Ota Pavel a vécu cette enfance que ce recueil (il ne s’agit pas d’un roman) entreprend d’évoquer au gré d’histoires qui ont souvent des allures de nouvelles. Le titre l’indique clairement : son enfance fut...
Dans les eaux de l’enfance
mai 2020
Des rivières plein la voix
de Ludovic Janvier
2004
Lmda N°53 En suivant la parole d’eau de Ludovic Janvier, s’ouvre un chemin d’hypnose entre sources et sortilèges. On connaissait Ludovic Janvier poète, romancier, nouvelliste, on le savait commentateur de Beckett, le voici en ivrogne d’eau, en prosateur de la soif, en phraseur de rivière. « J’attends d’une rivière qu’elle bouge en moi, cette écurie d’Augias, qu’elle emporte de moi tous les entassements, tous les encombrements, qu’elle me lave de mes blocs, à chaque instant qu’elle m’ouvre et me passe au...
Jusqu’à plus soif
mai 2004
Du même auteur chez le même éditeur
de Jean-Pierre Verheggen
2004
Lmda N°52 Le tonitruant Wallon fait valdinguer le train-train du vocabulaire qu’il noie dans un flot de calembours et d’à-peu-près. Dans ses deux nouveaux opus, il dit son amour des mots transfigurés, son amour pour Gisèle. Jean-Pierre Verheggen c’est un flot, un tourbillon, un maëlstrom où les mots perdent le nord, si ce n’est leur caleçon. Dans la riche tradition du calembour et de l’à-peu-près dont Michel Laclos a établi la généalogie tout récemment (Nouveaux trucs et machins, Zulma, 2004), il rejoint la cohorte échevelée des Cros, Allais, Willy, André Frédérique ou Jean L’Anselme qui auraient pu eux aussi en...
Verheggen de Ah à Zut
avril 2004
Georges Perec
de Claude Burgelin
2023
Lmda N°242 La biographie de Georges Perec par Claude Burgelin marque l’importance que l’auteur de W ou le souvenir d’enfance a acquise depuis sa mort en 1982. Et révèle les innombrables pistes de lecture de son œuvre. Il avait déjà signé un Georges Perec paru en 1988 dans la collection « les Contemporains » au Seuil. Claude Burgelin, chercheur, critique et universitaire propose cette fois chez Gallimard une somme sur l’auteur de La Vie mode d’emploi, une somme qui se lit aussi comme un roman. Car la figure comme l’œuvre de Georges Perec ne cessent d’interroger, d’inviter à l’enquête. Le personnage, Claude...
En quête de Perec
avril 2023
Les Grands
de Sylvain Prudhomme
2014
Lmda N°157 Les Grands, de Sylvain Prudhomme, surprenant roman d’autour d’un mythique orchestre africain. Dès qu’ils mettent le pied en Afrique, bien des écrivains français marchent de travers. Et si bons écrivains qu’ils soient par ailleurs, ce dépaysement nous vaut de lire des livres le plus souvent sans originalité. Sûrement parce qu’il a longtemps vécu et travaillé là-bas, Sylvain Prudhomme signe lui un livre dont le ton et le style n’ont guère d’équivalent parmi ceux qui ont été consacrés...
Bande-son
octobre 2014
L' Homme qui tua Roland Barthes
de Thomas Clerc
2010
Lmda N°113 En dix-huit nouvelles, Thomas Clerc tisse autant de variations sur l’histoire de crimes. On se dit d’emblée qu’on a affaire à un maniaque. Celui-ci met en fiction une sorte de galerie des horreurs, en relatant avec concision et précision une série d’événements bien particuliers, depuis l’assassinat d’Abraham Lincoln par Booth en 1865 jusqu’à de récents faits divers en passant par le meurtre...
Gammes noires
mai 2010
Journal
de Edmond et Jules De Goncourt
2021
Lmda N°228 Ils savaient manier le fouet des mots comme la cruauté brillante. Publication d’une anthologie du Journal des frères Goncourt. Vivacité de style, violence d’épithètes, phrase papillon ou phrasé respirant, le français qu’écrivent les frères Goncourt fait voir, entendre, palper, humer le réel qu’ils observent et l’humanité qu’ils croquent au fil de leur Journal. Ce monument littéraire qui a éclipsé leurs romans, cette œuvre singulière couvrant un demi-siècle (1851-1896), une anthologie, la toute première, nous permet...
L’encre et la foudre
novembre 2021
Légende
de Sylvain Prudhomme
2016
Lmda N°176 Après un détour par la Guinée-Bissau, dans Les Grands, son précédent roman, retour en France pour Sylvain Prudhomme, qui signe son sixième livre. Un livre très librement inspiré de l’histoire vraie de cette boîte de nuit mythique, La Chou, qui avait tout de la boîte de Pandore, « miroir d’une époque, point d’observation privilégié des années 70/80 dans la région ». Quelle région ? Du côté de...
Entrez dans la légende
septembre 2016
Coups
de Jean Meckert
2002
Lmda N°125 De l’amour heureux à la violence conjugale : l’itinéraire d’un couple ordinaire, porté par la langue savoureuse de Jean Meckert. Encouragé par Gide et Queneau, entre autres passeurs de talents, Jean Meckert (1910-1995) est surtout connu pour la vingtaine de romans qu’il a publiés dans la Série Noire sous le pseudonyme de Jean Amila à partir de 1950. Mais avant de consacrer sa vie au polar, il avait rédigé cinq romans traditionnels, dont Les Coups, publié en 1942. La première phrase donne d’emblée le ton, sinon la...
Le poids des mots
juillet 2011
Objet rejeté par la mer
de Noël Herpe
2016
Lmda N°172 Les journaux intimes sont nos fantômes. On y fait apparaître la part de nous-même n’ayant émergé ni dans le réel ni dans la fiction – on y dévoile son ombre. En l’espèce, celle de Noël Herpe, éternel diariste qui « ne cessera jamais d’aimer ce qui tombe en poussière », chérit « le goût du drame, des secrets qu’on se jette à la figure, des fantômes qu’on imagine » et rêve de n’être « qu’une...
Nostalgie de la lumière
avril 2016
Padre Padrone L'éducation d'un berger sarde
de Gavino Ledda
2012
Lmda N°241 Avec Padre Padrone, l’Italien Gavino Ledda (né en 1938) présente son parcours de berger sarde jusqu’aux portes du savoir. C’est dans une Sardaigne mortifère, donc au plus loin des clichés touristiques qui en font une sœur jumelle de la Corse, que l’auteur nous accueille : « C’est un coin maudit, et on voit bien que lorsque le bon Dieu a fait le monde, il a demandé de l’aide au diable pour faire la Sardaigne. Rien que feu et pierraille, des jurons à n’en plus finir et des enragés qui déchirent leur misérable vie...
L’art de la résilience
mars 2023
Par les routes
de Sylvain Prudhomme
2019
Lmda N°207 Contre la banalisation des lieux et l’uniformisation des liens amoureux ou amicaux, Sylvain Prudhomme prend la route de l’espoir. Enfin, du bonheur ! La France. « Les mêmes vaches, les mêmes bocages, les mêmes rideaux de peupliers coupe-vent, les mêmes clochers de villages au loin, les mêmes panneaux criards de zones commerciales traversées sous un ciel bas (…) » Sans oublier, parfois surgis de nulle part, les mêmes ronds-points et leurs circonvolutions métaphysiques. Et puis les autoroutes, leurs stations-service à la Edward Hopper, leurs...
Transport en commun
octobre 2019
Le Partage des eaux
de Alejo Carpentier
1976
Lmda N°216 Entre roman initiatique et récit de voyage, Le Partage des eaux du Cubain Alejo Carpentier a la beauté d’un chant baroque. Musicien ayant travaillé sur les origines de la musi-que et auteur d’une théorie visant à expliquer la naissance de l’expression rythmique primordiale « par le souci d’imiter la marche des animaux ou le chant des oiseaux » (théorie dite du « mimétisme magico-rythmique »), le narrateur est envoyé en mission dans la forêt vierge pour y chercher des instruments de musique primitifs. Comme sa...
L’appel de la forêt
septembre 2020
La Pensée des poètes
de Gérard Macé
2021
Lmda N°224 De la consultation poétique du destin à la pensée des poètes, Gérard Macé déplace, décentre, donne voix à ce que le rêve et le langage déplient. Offerte et chiffrée la poésie de Gérard Macé. À l’image du titre de son nouveau livre de poèmes, Ici on consulte le destin. Organisé en trois sections qui semblent jalonner un itinéraire intime, il développe une poétique toute nervalienne, faite de mots de passe et de souvenirs de rêve, de rapprochements et de ressemblances, de disparition et de revenance. Toujours quelque chose échappe, qui...
Indéchiffrablement singulier
juin 2021
Le Phare, voyage immobile
de Paolo Rumiz
2019
Lmda N°217 Dans ce recueil de textes courts, l’Italien Paolo Rumiz (né en 1947) nous entraîne sur une île pour nous apprendre à ouvrir les yeux. Il arrive que des livres soient, sans raconter la moindre histoire, beaucoup plus romanesques que bien des romans. Parce qu’ils rapportent des expériences peu communes sans doute, mais peut-être plus simplement parce que la vie elle-même y apparaît comme un roman, et qu’ils ont la capacité de transmuer la banalité en quelque chose d’exceptionnel. Le Phare, voyage immobile est de ceux-là. Un...
La richesse du vide
octobre 2020
Pluie noire
de Masuji Ibuse
2004
Lmda N°224 Avec Pluie noire, le Japonais Masuji Ibuse (1898-1993) nous ramène au cœur de l’enfer, juste après l’explosion de la première bombe atomique. Du bombardement d’Hiroshima le 6 août 1945, l’Histoire a surtout retenu quelques chiffres, qui disent mieux que de longs discours l’ampleur de la tragédie : 62 000 bâtiments détruits sur les 90 000 que comptait la ville, 75 000 morts en quelques secondes, pour un total d’environ 250 000 victimes. Mais ce que l’Histoire a délaissé en privilégiant le collectif, ce sont les drames individuels....
À l’heure du pikadon
juin 2021
Poeasy
de Thomas Clerc
2017
Lmda N°182 Thomas Clerc rassemble des bris de prose, d’actualité, de journal intime dans les vers très libres de Poeasy. Portrait en pieds d’une époque par un hypersensible. Dans le métro, au lit, au bistrot, au tableau, au ciné, dans la rue, en 2016, écrire. Pas intransitivement mais dans tous les sens, présent à tout, hypersensible. De circonstance, les dizaines de poèmes qui composent Poeasy le sont d’abord par leurs thèmes. Pas grand-chose n’échappe au radar de Thomas Clerc, ni la marque d’un vêtement, ni le tic d’un langage, ni la silhouette d’un corps, ni...
Cristal Clerc
avril 2017
Le Rire ou la vie. Anthologie de l’humour résistant 1940-1945
de Alya Aglan
2023
Lmda N°245 Collectant les brimborions imprimés ou dactylographiés de la Résistance, l’historienne Alya Aglan met en évidence l’humour de Français vaincus mais résolus au cœur d’un temps troublé. L’étude des éphemera est une activité de plus en plus prisée des chercheurs depuis que diverses numérisations et mises en ligne ont mis en évidence leur teneur en informations précieuses. Il fallait jusqu’à présent fouiller dans les recoins les plus sombres des archives, musées et bibliothèques pour repérer ces « pièces » négligées, souvent accumulées en « recueils » (boîtes) non cataloguées....
Le rire dissout le nazi
juillet 2023
Un vivant qui passe
de Claude Lanzmann
2013
Lmda N°148 En couverture du livre, une image tirée d’Un vivant qui passe. Car avant d’être un livre d’entretien, il s’agit d’abord d’un film que Claude Lanzmann a voulu comme un prolongement de Shoah, son œuvre maîtresse. Il y est question d’une rencontre en 1979 avec Maurice Rossel– l’homme que l’on voit sur la couverture – qui fut délégué du Comité International de la Croix-Rouge et, à ce titre,...
Un vivant qui passe de Claude Lanzmann
novembre 2013
Zoo : clinique
de Patrice Blouin
2014
Lmda N°151 L’efficacité du pitch de Zoo : clinique est, dans tous les sens, redoutable. Carlo Ginsburg, ex-thésard sur les rituels de possession, est chargé, dans le cadre d’une enquête sur un centre de soins récemment inauguré, le « zoo : clinique », de recueillir les témoignages d’une nouvelle espèce terrestre, mi-humaine mi-animale : les Mutants. À la croisée de la science-fiction, de la fable...
Fabrique de territoires
mars 2014
Zouc par Zouc : l’entretien avec Hervé Guibert
de Hervé Guibert
2006
Lmda N°78 La comédienne est une femme de parole. La réédition d’un entretien avec Hervé Guibert vient enfin rompre un silence trop long. Depuis près de quinze ans et son apparition dans le film Roi blanc, dame rouge de Sergueï Bodrov, elle avait disparu des scènes et des écrans. Ses disques étaient épuisés. Seule l’INA conservait quelques images. La revoici, Zouc, pour ce Zouc par Zouc publié par L’Arbalète, joué jusqu’à la fin de l’année sur la scène du théâtre du Rond-Point à Paris. Suisse, Zouc est née, en 1950, Isabelle...
L’autre monde de Zouc
novembre 2006

Auteurs