La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Effets indésirables

septembre 2016 | Le Matricule des Anges n°176 | par Martine Laval

Effets indésirables

Depuis des années, Larry Fondation prend à bras-le-corps les bas-fonds de Los Angeles, ses quartiers esquintés où vit ou plutôt survit un peuple d’en bas pour reprendre le titre de Jack London : hommes et femmes déchues, au bout du rouleau, tous abonnés à l’humiliation, la déchéance, le cœur désarmé mais les poings féroces.
Effets indésirables, quatrième livre publié en France de ce journaliste devenu médiateur de quartier, explore l’insondable : la cruelle solitude des âmes échouées. Les textes parfois très courts, genre déflagration, semblent répondre à un état d’urgence : dire non pas le plus vite possible mais aller à l’essentiel, défier le pathétique, rejeter voyeurisme et misérabilisme. Entre cruauté et poésie, documentaire et fiction, l’écriture ciselée, telle une diablesse, convie et déstabilise. Nous voilà happés à rencontrer des vies tranchées, sans passé, sans avenir. À chacun, Larry Fondation offre une voix, un visage, un corps – un bout d’existence. À la dureté des choses, gestes ou paroles, il propose une sorte de bienveillance, et même d’humour : « Elle se tenait au bar, toute de rouge et de noir. J’ai commandé un autre verre. Minuit était déjà passé de quelques minutes. Je l’ai appelée “Miss Éthérée”. Elle ne comprenait pas de quoi je parlais. »

Martine Laval

Effets indésirables, de Larry Fondation, traduit de l’anglais (États-Unis) par Romain Guillou, Tusitala, 190 p., 18

Le Matricule des Anges n°176 , septembre 2016.
LMDA papier n°176
6.50 €
LMDA PDF n°176
4.00 €