La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Mouton noir

mai 2017 | Le Matricule des Anges n°183 | par Patrick Gay Bellile

Camille a 15 ans. Elle est au collège en quatrième et se décrit comme étant « observatrice, discrète, timide, gourmande, gentille attentionnée, studieuse, ponctuelle ». Elle a une amie, et aime Loïc dont elle espère faire son amoureux. Une petite fille modèle en quelque sorte. Sa mère, prévenante, soucieuse, se préoccupe beaucoup de sa fille, surtout de son alimentation. Et puis il y a La Bande : des filles et des garçons qui ont choisi Camille comme bouc-émissaire. Probablement parce qu’elle ne sait pas se défendre, parce qu’elle est un peu à part : « Un jour, j’aimerais voir ça. Le Pacifique. La grande barrière de corail. Les vagues qui font de beaux rouleaux, comme ça. D’un bleu…  » Et la situation ne fait que s’aggraver. La Bande devient de plus en plus menaçante, insulte Camille, utilise tous les moyens qu’offrent les réseaux sociaux pour la ridiculiser, menaçant même de la tuer. Camille se tait et souffre en silence. Les adultes ne voient rien ou ne veulent pas voir, l’établissement scolaire veille à sa réputation, sa mère se désole de la voir ne plus manger et maigrir. Et puis parallèlement, Axel Lorette nous raconte l’histoire d’une truie, née dans un élevage et gavée jusqu’à n’en plus pouvoir. Elle va se battre contre ses congénères, se montrer plus forte qu’elles et finalement gagner sa place pour être la première à l’abattoir. Et cette comparaison nous donne une clé du destin de Camille : voilà ce qu’elle ne veut pas vivre, cet engraissement, cette vie toute tracée, cette place à prendre au milieu du troupeau. Ne pas vouloir être comme les autres, c’est peut-être cela que la bande ne lui pardonne pas. Ne pas se gaver et se lamenter ensuite d’être trop grosse, ne pas se maquiller pour être la plus séduisante et n’être qu’un objet destiné à séduire avant de mourir. Camille s’accroche à ses rêves, et préférera mettre fin à l’aventure plutôt que de se soumettre. Les adultes constateront dans son carnet secret que les choses ne dataient pas d’hier, mais rien ne viendra déranger leurs certitudes. « Quand je serai grande, je voudrais être journaliste, pour dire aux gens ce qui se passe vraiment dans le monde. »

P. G.-B.

Mouton noir d’Axel Lorette
Lansman éditeur, 82 pages, 12

Le Matricule des Anges n°183 , mai 2017.
LMDA papier n°183
6.50 €
LMDA PDF n°183
4.00 €