La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Incroyable / Inconnue / L’inconnue de la Seine de Sabryna Pierre

novembre 2018 | Le Matricule des Anges n°198 | par Patrick Gay Bellile

Incroyable (suivi de) Inconnue (et) L’Inconnue de la Seine

Il y a trente ans paraissait le célèbre ouvrage de Jean-Noël Kapferer, Rumeurs. Aujourd’hui, Sabryna Pierre s’empare à son tour du sujet. Les peurs, les menaces, les fantasmes colportés depuis une source toujours mystérieuse se propageaient déjà bien avant les réseaux sociaux et ont de tout temps repris vie sitôt démentis : la dame blanche auto-stoppeuse, les crocodiles dans les égouts, l’alcool de singe… Et puis il y eut la légende des cabines d’essayage truquées dont le double fond débouchait sur une rivière où un bateau attendait les malheureuses kidnappées pour les envoyer dans les bordels de Tanger ou les vitrines d’Amsterdam : la célèbre rumeur d’Orléans. Et c’est à Orléans, forcément, que l’auteure situe son histoire : une jeune postulante au titre de miss Jeanne d’Arc, piégée par la fameuse cabine, se retrouve au fond d’un cachot humide où elle croisera d’autres femmes, victimes comme elle des histoires terribles qui dorment au fond des mémoires : « ça commence par un léger glissement/ cette histoire qu’on a écouté de la bouche d’un autre/ captivé/ on se l’approprie pour captiver à son tour  ». Et d’ailleurs, dort-elle, rêve-t-elle, ou bien tout cela n’est-il que le souvenir d’une autre… Sabryna Pierre brouille les pistes et prend plaisir à décaler son histoire ; elle nous entraîne pour finir dans une soucoupe volante, puis dans le théâtre où se joue Incroyable. Et une soucoupe volante descend lentement des cintres… L’écriture, très belle, fluide et claire, fait se côtoyer l’étrange, l’humour et la poésie. Dans les deux textes suivants, elle reprend le thème du masque mortuaire qui passionna la bourgeoisie du XIXe siècle. Censé avoir été moulé par un employé de la morgue sur une jeune noyée au sourire lumineux, il inspira ensuite de nombreux écrivains. Ici, l’auteure nous installe près d’une jeune fille dans le coma, dans un service de neurologie. Le médecin qui veille sur elle, s’endort, rêve, mélange sa propre histoire avec celle de la jeune fille, et lorsqu’il se réveille, celle-ci est morte. Prenant et mystérieux.
PGB

Éditions Théâtrales, 160 pages, 18,50

Incroyable / Inconnue / L’inconnue de la Seine de Sabryna Pierre Par Patrick Gay Bellile
Le Matricule des Anges n°198 , novembre 2018.
LMDA papier n°198
6.50 €
LMDA PDF n°198
4.00 €