La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Kafka au plus près

novembre 2018 | Le Matricule des Anges n°198 | par Thierry Cecille

Un classique est un écrivain qu’on ne se contente pas de lire mais qu’on relit, à intervalles irréguliers, avec d’autres attentes, d’autres interrogations. Kafka est peut-être, parmi eux, un de ceux qui se prêtent le mieux à cette expérience, tant ses œuvres sont énigmatiques, susceptibles d’interprétations multiples, d’explorations et d’enrichissements infinis. La voie, cependant, est étroite : un guide peut nous aider, mais les éclaircissements ne doivent pas obscurcir la lecture. Cette nouvelle édition, dirigée par Jean-Pierre Lefebvre, remplit parfaitement cette tâche. Après une introduction qui propose des pistes de lecture et fait le point sur quelques-unes des recherches les plus récentes sur Kafka, nous trouvons, dans ces deux volumes (d’autres suivront), les nouvelles et récits puis les romans. Ces nouvelles traductions ont été établies d’après la plus récente édition critique et sont bien entendu accompagnées de notes éclairantes, qu’il s’agisse d’éléments contextuels, de précisions lexicales ou d’échos significatifs entre les textes. L’ambition est peut-être de nous permettre de suivre Kafka au plus près : ainsi, dans le premier volume, découvrons-nous d’abord les textes publiés par Kafka lui-même, parfois avec de grandes difficultés – et seulement ensuite ceux que Max Brod aurait dû détruire, mais sauva. De même les romans sont-ils restitués dans l’ordre où ils ont été écrits et débarrassés des modifications (minimes en vérité) que Brod leur apporta. C’est une sorte de nouvelle jeunesse qui est ainsi accordée à ces deux mille pages, où le lecteur navigue entre drôlerie et mélancolie, burlesque et frayeur, interrogations métaphysiques et prophéties politiques. Aucun doute : le monde de Kafka est bien encore notre monde. Thierry Cecille

Œuvres complètes I, II. Nouvelles et récits – Romans, de Franz Kafka
Édition publiée sous la direction de Jean-Pierre Lefebvre avec la collaboration d’Isabelle Kalinowski, Bernard Lortholary et Stéphane Pesnel, La Pléiade, T. I 1408 pages, 60  ; T. II 1088 pages, 55

Kafka au plus près Par Thierry Cecille
Le Matricule des Anges n°198 , novembre 2018.
LMDA papier n°198
6.50 €
LMDA PDF n°198
4.00 €