La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français La Folie Tristan

mars 2019 | Le Matricule des Anges n°201 | par Thierry Cecille

L’épigraphe, tirée du biblique livre des Proverbes, lance un mystérieux avertissement : « Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie,/ de peur que tu ne lui ressembles toi-même ». Sans doute le lieutenant Dapper, enquêteur bouleversé, père tourmenté, fils abandonné, aurait-il dû davantage se prémunir, s’accorder un temps de répit, mieux estimer ses forces… Aux dernières pages du précédent roman de Gilles Sebhan, Cirque mort, le policier avait en effet réussi à libérer son fils, Théo, des griffes de l’ensorceleuse qui l’avait kidnappé. Il avait pour cela fait la connaissance de l’inquiétant docteur Tristan, psychiatre hétérodoxe, et avait recouru au don visionnaire d’un adolescent mi-ange mi-démon, Ilyas. Mais Théo est-il véritablement revenu, son esprit n’est-il pas demeuré prisonnier, enchanté  ? Ilyas consentira-t-il à retourner à la solitude qui est son royaume hanté ? Le lieutenant Dapper parviendra-t-il à résoudre cette nouvelle affaire d’enlèvement, alors qu’il n’a pas su écouter la victime qui venait lui demander secours ?
Dans la même atmosphère comme étouffée de cette banale ville de province, nous retrouvons donc les mêmes personnages (auxquels viennent s’ajouter un journaliste hypocondriaque et fouineur et un père assassin qui protège son fils « demeuré ») et les mêmes préoccupations, les mêmes leitmotivs : l’interrogation sur la transmission, la préoccupation de la filiation, les énigmes familiales, les tourments de la solitude. Peut-être pourrait-on regretter que l’intrigue policière l’emporte parfois sur ces questionnements et que le trouble ressenti à la lecture de Cirque mort soit ici plus diffus, moins poignant. Cependant l’enfance, qui « aime le secret », est cette fois encore au centre d’une toile tissée avec délicatesse, l’enfance cruelle que les adultes ne savent percer à jour, qu’il s’agisse de celle des êtres à qui ils ont donné la vie, ou de la leur propre, qu’ils croient lointaine mais qui finit toujours par ressurgir – et blesser. Comme Œdipe, Dapper, sans le savoir, enquête sur lui-même, et, comme Œdipe, chemine d’un aveuglement obscur à une aveuglante clarté.

Thierry Cecille

La Folie Tristan, de Gilles Sebhan
Éditions du Rouergue, 176 pages, 17,80

Le Matricule des Anges n°201 , mars 2019.
LMDA papier n°201
6.50 €
LMDA PDF n°201
4.00 €