La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Le Nouveau, de Tracy Chevalier

mars 2019 | Le Matricule des Anges n°201 | par Thierry Guinhut

Habituée des romans historiques, la romancière américaine Tracy Chevalier investit notre contemporain en explorant la mémoire des années 70, à Washington. Le « nouveau » arrive « dans une cour de récré pleine d’inconnus tous d’une couleur opposée à la sienne ». La jeune Dee est la seule à être fascinée par la démarche, la peau de « panthère » d’Osei, fils d’un diplomate ghanéen. Bientôt on les appelle « les amoureux  ». Le harcèlement n’est pas loin, car Ian, manipulateur pervers, entre en scène, alors que Rod est le jaloux de l’histoire. Les enseignants eux-mêmes ne sont pas irréprochables.
Le narrateur omniscient nous introduit dans l’univers mental de chaque personnage, où bêtise et puérilité innervent les uns, où une prime maturité élève les deux protagonistes (peut-être trop pour être crédible). L’art de Tracy Chevalier reste efficace, même si elle n’atteint pas ici la qualité de ses Prodigieuses créatures ou de La Jeune Fille à la perle.
Selon l’auteure, qui écrit avec finesse et sensibilité, il s’agit de la transcription du racisme subi lorsqu’elle fut la seule élève blanche dans une école noire. L’on se demande pourquoi elle n’est pas restée fidèle à son vécu. Est-ce pour obéir au politiquement correct ?
Les allusions à Roméo et Juliette sont nombreuses, alors qu’il s’agissait d’adapter une pièce de Shakespeare à notre monde. Le sous-titre est clair : « Othello revisité » (pourquoi ne figure-t-il pas sur la couverture ?). En cinq parties comme en cinq actes, cette réécriture de Shakespeare, le créateur de cette grande figure du noir jaloux et meurtrier, montre qu’une cour de récréation (où une trousse remplace le mouchoir de Desdémone) contient toutes les tragédies : ainsi va la nature humaine, que l’éducation et la culture doivent amener à une civilisation de la tolérance universelle.

Thierry Guinhut

Le Nouveau, de Tracy Chevalier
Traduit de l’anglais (États-Unis) par David Fauquemberg
Phébus, 240 pages, 19

Le Nouveau, de Tracy Chevalier Par Thierry Guinhut
Le Matricule des Anges n°201 , mars 2019.
LMDA papier n°201
6.50 €
LMDA PDF n°201
4.00 €