La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français « Vivre en dehors de l’Histoire »

octobre 2019 | Le Matricule des Anges n°207 | par Flora Moricet

Philippe Artières l’annonce lui-même, son nouveau livre est écrit, dans la continuité de son œuvre, « depuis Foucault ». Un ami remet à l’auteur de Rêves d’histoire un dossier prétendument inédit du philosophe contenant des coupures de presse de faits divers, témoignages et notes éparses. Tous les documents ont lien avec des figures de « déviance atypique » : celles de l’ermite et du sauvage. Artières date ce « vrai faux dossier » du milieu des années 70, alors que Michel Foucault a déjà publié sur la folie, le pouvoir institutionnel et travaille à son immense chantier sur le discours et la sexualité. Parmi ces personnages « moins visibles », on retrouve le cas de Victor, l’enfant sauvage de l’Aveyron, TJK, un ermite du Montana dont le récit d’une chasse au lapin stupéfie et Jean, le sauvage de Versailles qui « veille sur les arbres ». Tout ce qui peut faire archive est mis sur le même plan, suivant un fil exclusivement intuitif. Les traductions elles-mêmes sont spontanées. Celui qui a fait son mémoire sur Pierre Rivière ne coupe pas la parole mais rassemble, identifie et interrompt parfois ses lectures à la manière d’une performance, allant d’un texte à l’autre au hasard des rencontres graphiques. Toute une méthode, qui lui est chère ainsi qu’elle le fut à Foucault, du montage et de la fictionnalisation des documents se déploie sur les traces d’« existences sauvages, c’est-à-dire rétives à l’histoire ». Faire de l’histoire avec des sentiments et faire de ses émotions des « sources d’intelligibilité », Philippe Artières appelle au « mystère » dans l’historiographie et face au principe de causalité, il brandit une approche plus psychanalytique qui fonctionnerait par associations, « comme si l’historien n’avait pas d’inconscient ». Contre le pouvoir technologique, il sauve de belles réflexions comme celle de « vivre en dehors de l’Histoire ». À travers un travail d’enquête plus ou moins fictive (on n’est pas à l’abri du coup de théâtre), Le Dossier sauvage est un texte fort qui, entre les lignes, peut se lire comme un manifeste pour une histoire moins domptée. Flora Moricet

Le Dossier sauvage, de Philippe Artières
Verticales, 168 pages, 16,50

« Vivre en dehors de l’Histoire » Par Flora Moricet
Le Matricule des Anges n°207 , octobre 2019.
LMDA papier n°207 - 6.50 €
LMDA PDF n°207 - 4.00 €