La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poches Abattoirs de Chicago : Le monde humain de Jacques Damade

novembre 2020 | Le Matricule des Anges n°218 | par Anthony Dufraisse

Abattoirs de Chicago : monde humain

La littérature raconte ce que l’histoire officielle dissimule. » Jacques Damade connaît-il cette citation de Luis Sepúlveda ? Son livre en tout cas l’illustre, préfacé par le romancier Philippe Renonçay à l’occasion de sa réédition. Un livre du dévoilement. S’il est une histoire assez mal documentée, car passée sous silence, c’est bien celle des centres d’abattage du Middle West ; voilà une zone d’ombre, « un territoire invisible » dont Damade nous ouvre les portes si bien scellées. Car selon lui c’est là que s’origine un certain rapport au monde animal mais aussi à notre propre (in)humanité. Des fondations, c’est la thèse – convaincante – de l’auteur, sur lesquelles nous vivons toujours : « L’allégorie Chicago comme un exemple, une matrice du monde humain ». En retraçant « l’histoire fascinante » de cet univers-là, cet essai narratif apparaît comme le décodage d’une boîte noire qui n’attendait que son interprète. La pierre de Rosette de l’auteur, c’est une écriture qui déchiffre de rares archives pour montrer comment, dans le dernier tiers du XIXe siècle, la capitale de l’Illinois devient l’épicentre de l’industrialisation à l’américaine. Sait-on que la taylorisation et ladite modernité de la chaîne de travail découlent des innovations techniques d’abord expérimentées puis sans cesse plus optimisées dans les abattoirs de Chicago ? Eh oui, Henry Ford s’en inspira… « La vitalité du Middle West se mue en brutalité de l’industrie. Et celle-ci devient la loi commune du monde humain », constate, extrapolant la chose à notre temps, un Damade qui lie avec pertinence notre domination sur la nature et notre « perte de sensibilité ».
À la fois sourcier et archéologue, le préoccupé Damade met donc des mots sur les maux-clé de notre époque : l’efficacité furieuse, la maîtrise mutilante de l’environnement, l’anesthésie technologique des sens. Manière de méditation sur la cause animale, qui est tout aussi bien celle de l’homme et de l’écologie, ce livre très personnel nous force à regarder autrement notre monde qui agonise de sa toute-puissance.

Anthony Dufraisse

Abattoirs de Chicago : Le monde humain
Jacques Damade
La Bibliothèque, 112 pages, 8

Abattoirs de Chicago : Le monde humain de Jacques Damade Par Anthony Dufraisse
Le Matricule des Anges n°218 , novembre 2020.
LMDA papier n°218
6,00 €
LMDA PDF n°218
4,00 €