La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français La Belle saison, de Ludmila Charles

janvier 2021 | Le Matricule des Anges n°219 | par Camille Cloarec

À Nove Mesto, en République tchèque, grandit Elena, la dernière enfant d’une fratrie de six. Celle-ci est arrivée si tard dans la vie de sa mère, Baba, que tout le monde a cru à un canular. Malgré leur grande différence d’âge, Elena s’est toujours sentie très proche de Magda, l’une de ses grandes sœurs qui vit en France depuis son mariage avec Adam. Leur fille Anna, de la même génération qu’Elena, vient passer tous ses étés avec sa mère à Nove Mesto. Chaque année, ce sont des retrouvailles émues, des valises pleines à craquer de cadeaux, le temps qui file trop vite et, déjà, de déchirants adieux. Une fois, Elena parvient à leur rendre visite chez elles, à Châteauneuf. Elle est au lycée, il s’agit de la première et de la dernière fois qu’elle franchit les frontières de son pays. « Rares étaient ceux qui pouvaient en sortir, et rares ceux qui y entraient ; c’était un château fort impénétrable autour duquel croissaient les fictions et les mensonges, comme des ronces entremêlées qui s’accrochaient à vos vêtements et vous griffaient la peau. »
Les saisons se succèdent, Tchernobyl explose, l’URSS se disloque, la révolution socialiste en République tchèque avorte. Baba, Magda, Elena et Anna vieillissent, chacune à leur manière, chacune à leur rythme. Les chemins des deux cousines se séparent – quand la première épouse à la sortie de son école d’agronomie un tourneur-fraiseur, la seconde espace davantage ses visites à Nove Mesto. S’ensuivent des naissances, des décès, des licenciements. La blessure de l’exil, qui creuse la famille à la manière d’une cicatrice à vif, bée. Tout comme le secret autour duquel toutes ces générations de femmes se sont, plus ou moins consciemment, construites. Avec La Belle Saison, Ludmila Charles nous livre un premier roman resserré, empreint de nostalgie pour un passé qui n’est plus. Ses personnages discrets, à la mélancolie diffuse, sont autant de preuves que « la vérité était sèche et coupante comme une herbe en été ».

Camille Cloarec

La Belle saison
Ludmila Charles
Notabilia, 128 pages, 14

La Belle saison, de Ludmila Charles Par Camille Cloarec
Le Matricule des Anges n°219 , janvier 2021.
LMDA papier n°219
6.50 €
LMDA PDF n°219
4.00 €