La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Le Jour où la girafe s’est assise

décembre 1994 | Le Matricule des Anges n°6 | par Pierre Ceppetelli

Le Jour où la girafe s’est assise

Journée historique que cette journée où un « non » massif l’emporte au référendum sur l’allongement du mandat présidentiel. Le Président annonce alors un coup d’état. C’est autour de cette journée-événement que Le Jour où la girafe s’est assise s’organise. Le roman de Denis Jeambar fonctionne sur le mode de l’exagération. S’il se fait l’écho - la caricature ? - de notre société contemporaine l’auteur ne s’attache heureusement pas à un réalisme aveugle. « J’étais planté sur le macadam comme l’écrivain sur sa feuille blanche et je cherchais à naviguer entre le faux et le vrai, le réel et l’imaginaire… » Ce roman reflète nos cultures occidentales, religieuses (les douze amis du Président ; les titres de chapitres sous forme des dix commandements) et littéraires (Routaire, écrivain officiel et Volsseau). Denis Jeambar porte un regard synthétique sur la réalité, en extrait des modèles : si dans un premier temps contrastent les événements anodins et les événements aux conséquences nationales, on s’aperçoit que chaque fait, chaque protagoniste, à sa façon, prend finalement part à l’histoire.

Arléa
124 pages, 85 FF

Le Jour où la girafe s’est assise Par Pierre Ceppetelli
Le Matricule des Anges n°6 , décembre 1994.