La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger La Vareuse blanche

décembre 1994 | Le Matricule des Anges n°10 | par Christian Molinier

En lisant La Vareuse blanche voici que l’on retrouve avec une fraîcheur intacte la candeur intelligente de Melville et son art de donner vie et souffle à ce qu’il raconte.
Ce livre, écrit juste avant Moby Dick, relate le voyage que fit l’auteur en 1843, comme « simple matelot à bord d’une frégate des États-Unis », depuis les îles Hawaï jusqu’à Boston où le navire accoste un an plus tard. À ce titre, il pourrait s’agir simplement d’un reportage passionnant, mais c’est bien plus que cela. Car la description de cette expérience est associée à une réflexion sur ce qu’elle recèle de vérité plus générale : la hiérarchie des hommes, leur intolérance à toute singularité, l’arbitraire du pouvoir, et le courage de certains qui, parfois au prix de leur vie, résistent aux ordres injustes et conquièrent ce qu’on appelle la liberté.

Gallimard
Coll. l’Étrangère
traduit de l’anglais
par Jacqueline Villaret
583 pages, 83 FF

La Vareuse blanche Par Christian Molinier
Le Matricule des Anges n°10 , décembre 1994.