La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poches L’Enchanteur

juillet 1997 | Le Matricule des Anges n°20 | par Didier Garcia

Du propre aveu de Vladimir Nabokov (1899-1977), L’Enchanteur fut rédigé en deux petits mois, d’octobre à novembre 1939. Ce très court récit portait alors la signature de « V. Sirine », le nom de plume que Nabokov s’était choisi pour se distinguer de son père (dont l’engagement politique avait fini par lui coûter la vie).L’intérêt de ce petit roman est double : il appartient tout d’abord au domaine très limité des textes de Nabokov redécouverts (l’auteur n’en posséda aucun exemplaire jusqu’en 1959) ; il constitue en outre l’ultime texte que le romancier ait écrit en russe, quelques mois avant son départ aux États-Unis où il adopterait définitivement la langue anglaise.Abandonnant une nymphette à une concupiscence pédophile, L’Enchanteur peut être tenu pour le prodrome de Lolita(1958), ce « best-seller » jugé scandaleux mais qui propulsa Nabokov parmi les ténors de la littérature moderne.

L’Enchanteur
Vladimir Nabokov
Traduit de l’anglais par Gilles Barbedette (à partir de la traduction de Dmitri Nabokov, du russe à l’anglais)
Rivages poche, 136 pages, 45 FF

L’Enchanteur Par Didier Garcia
Le Matricule des Anges n°20 , juillet 1997.
LMDA PDF n°20
4.00 €