La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Arts et lettres Fac-similé

juin 1998 | Le Matricule des Anges n°23 | par Thierry Guichard

Livre singulier que cet ouvrage tiré à neuf cents exemplaires.Par sa qualité de présentation et par celle de son papier, l’objet exigerait presque une vitrine derrière laquelle jeter le rouge et le noir de sa couverture.Mais, ouvert, la pièce de musée s’avère ressembler à une petite bombe.Les aphorismes de Calaferte qui constituent ce Fac-similé ont cette fraîcheur et cette violente énergie que leur auteur symbolise encore. Dès la deuxième page, après une parodie des prières d’insérer, Calaferte nous offre une vingtaine de « Morocons Morocons Morocons ». Le ton est donné.Ensuite, nous évoluons entre Tati et les Galeries Lafayettes.C’est dire qu’on trouve de tout. De « Un de mes rêves. Faire caca à l’académie. » à « On m’a tellement admiré quand j’écrivais sous le nom de Victor Hugo que je n’ai plus d’illusions sur le goût du public. », chacun trouvera de quoi se réjouir.Et les nombreuses phrases de rien, ni drôles ni méchantes permettent tout de même de faire entendre la voix d’un homme qui a toujours su se tenir debout.

Tarabuste
rue Emile-Guinnepain
36 170 St-Benoît-du-Sault
146 pages, 120 FF

Fac-similé Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°23 , juin 1998.
LMDA PDF n°23
4.00 €