La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Une fleur de Gamoneda

septembre 2003 | Le Matricule des Anges n°46 | par Marc Blanchet

Illustrée par Claire Pichaud, cette nouvelle parution du poète espagnol permet encore de mesurer l’originalité d’une écriture qui enracinée dans un lyrisme cru, aux images dépourvues de séduction, atteint toujours un point extrême de méditation et d’émotion. Adressés à la petite fille de l’auteur, les poèmes de Pétale blessé déclinent la précarité de l’existence, la possibilité d’une transmission, une interrogation devant la mort sans jamais laisser la voix de l’homme âgé devenir celle d’un patriarche trop bienveillant pour être honnête. À cette justesse du propos s’ajoute la réalisation du livre lui-même : le travail des éditions Trames est celui d’un artisanat attentif à la densité du texte. Aussi cette publication allie-t-elle beauté du papier, mise en page et typographie, servant ainsi la beauté des images de Gamoneda, reconnu aujourd’hui comme l’un des poètes espagnols les plus importants de sa génération. « De tes mains, prises dans une musique qui t’a précédé et dont vaguement tu te souviens,// tu dis au revoir sur le seuil. Ah douceur insensée,// tu dis au revoir et de toi émane un instant sans limites : tes mains// entrent dans mes yeux pour toujours. » La poésie de Gamoneda met toujours en tension la vision d’un instant dans son immanence et une expression poétique débarrassée de tout pathos. Ce livre témoigne de la conscience d’une fin et de celle d’un autre début, avec pour témoin le passage de la lumière vers l’ombre, autant d’images comme les personnages sincères d’une éternelle assemblée.

Pétale blessé de Antonio Gamoneda
Traduit de l’espagnol par Claude Houy
Éditions Trames (Barriac 12340 Bozouls)
non paginé, 20

Une fleur de Gamoneda Par Marc Blanchet
Le Matricule des Anges n°46 , septembre 2003.
LMDA papier n°46
6.50 €
LMDA PDF n°46
4.00 €