La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Conte cruel

avril 2006 | Le Matricule des Anges n°72 | par Lise Beninca

Fol accès de gaîté

Le neuvième roman de Pascale Gautier prend l’allure d’une fable pour adultes, avec ses personnages emblématiques, son histoire d’amour et sa fin en forme d’échappatoire. L’intrigue se déroule dans la résidence des Bégonias, un « essaim de jolies maisons de banlieue » où se côtoient le brave Monsieur Ploute et son fils Achille, une jeune bretonne tout droit venue de son bien nommé village Le Trouduec, l’incontournable voisine avide du malheur des autres (« c’est horriblement bon le fait divers ») et, dans l’hôtel particulier du coin, la famille Du Perron De La Première Marche. Chacun jauge l’autre à travers ses propres œillères, de mesquinerie ou d’humble grandeur. Dans un monde qui court au cataclysme, les petites histoires respectives finiront pourtant par converger en un grand élan vers le rêve.
Cet élan traverse tout le livre grâce au franc-parler, au style gouailleur de Pascale Gautier, qui s’adonne joyeusement au pastiche : « l’odeur de pieds par le choc perturbée », ça vous évoque quelque chose ? Contrepartie moins heureuse, entre La Fontaine, les apostrophes au « cher lecteur » et les sages transitions entre chapitres, on frôle parfois la rédaction scolaire et l’histoire passe du rocambolesque au ridicule. Les tournures alertes sauvent pourtant l’ensemble. D’un regard jeté sur le RER, l’auteur note : « Le jour s’est pointé en douce et le rideau se lève péniblement sur notre pauvre vieille terre. Rien qu’en zieutant la tête de ceux qui sont entassés là, on pige direct que le genre humain n’a pas pris le bon chemin. »
Sous le couvert d’un conte drolatique, Pascale Gautier brocarde notre triste monde, où l’ « essentiel » disparaît sous un amas d’affiches publicitaires « toujours la même bonne femme à poil », de reality shows et de discours politiques creux. Un livre inégal, mais porteur d’une belle énergie.

Fol accès de gaîté de Pascale Gautier
Joëlle Losfeld, 176 pages, 16,50

Conte cruel Par Lise Beninca
Le Matricule des Anges n°72 , avril 2006.
LMDA PDF n°72
4.00 €