La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Trouver Hortense

mars 2009 | Le Matricule des Anges n°101 | par Emmanuel Laugier

Trouver Hortense : Journal de lecture à la lettre des Illuminations

Le nouveau livre de Pierre le Pillouër, poète et membre de 1983 à 1993 de la revue TXT, est une réponse à la folie. Celle-ci, en effet, clignait gravement de l’œil, il y a presque quinze ans, vers le sujet Le Pillouër, travailleur social depuis l’âge de 19 ans auprès d’enfants handicapés mentaux. Si bien que, dit-il, « j’ai failli plonger pour de bon, sombrer, déjanter, polir l’autre côté du miroir ». Mais l’origine de cette accolade de Dame Folie, Rimbaud et son « dérèglement de tous les sens » en a été le canalisateur : principalement la lecture des Illuminations, déployée ici en une sorte de journal de travail, et de résistance à l’enfermement analytique. Schizo de la langue, Le Pillouër aura failli le devenir, investissant les énigmes de plus en plus fiévreusement du testament poétique de Rimbaud face au silence de plomb qui suivra. Trois d’entre elles seront visées et suivies, jusqu’à l’obsession, les textes concernés étant retranscrits à la fin de l’ouvrage : « Arthur a fragmenté sa voix en éclats éclairants, chacun d’eux ouvre une voie./ Ce matin, dressage hargneux de l’inventaire d’une partie de ses cache-CULS ! ». Les voici en forme de « déclenchement du trouble et des égarements, déstabilisation des croyances…/ Lorsque j’ai voulu relever le défi qui clôt les trois textes des Illuminations ( » Trouvez Hortense ! « , » Je détiens seul la clef « , » C’est aussi simple qu’une phrase musicale « ) et donne de l’arrogance à l’expression » Je réservais la traduction « , j’étais animé par la rage de démontrer l’inanité des lectures radieuses de l’œuvre et l’envie, folle furieuse, de désabuser les exégètes hallucinés par la biographie ». Cette ruade de Le Pillouër contre les interprétations illuminées de cette œuvre, pour lui autant écrite qu’elle se trouve volontairement chiffrée, calculée, et nappée du sceau d’énigmes dignes de celles cherchées par Jacques Dupin chez Poe, n’en reste pas moins une véritable approche matériologique de la langue du dernier Rimbaud, " injonction vive de me recoller lampe au front à la re

Trouver Hortense
Journal de lecture à la lettre des
Illuminations
De Pierre le Pillouër
Virgile/Ulysse fin de siècle, 158 pages, 14

Trouver Hortense Par Emmanuel Laugier
Le Matricule des Anges n°101 , mars 2009.
LMDA papier n°101
6.50 €
LMDA PDF n°101
4.00 €