La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Wajdi Mouawad
Avant Avignon

juillet 2009 | Le Matricule des Anges n°105 | par Laurence Cazaux

Littoral, Incendies, Forêts, Ciels. Ce sont quatre mots qui m’auront appris à lire, à écrire, à parler, à compter. Ils m’auront appris à penser " écrit Wajdi Mouawad dans Le Sang des promesses. Pour le lecteur spectateur, ces quatre mots-là constituent aussi une aventure intime, avec l’étonnement d’être autant bousculé par une écriture et des spectacles. C’est une fête d’attendre les nuits Mouawad dans la cour du palais des papes à Avignon. Deux parutions permettent de s’y préparer, en attendant de découvrir Ciels le 18 juillet. Le Sang des promesses revient sur chacune des quatre pièces avec des lettres de l’écrivain, des extraits de son journal de bord, des notes de travail qui dessinent a posteriori un chemin. Le livre est empreint d’une grande tendresse de Mouawad pour son équipe. D’humour aussi, quand Wajdi auteur s’engueule avec Wajdi metteur en scène. Et puis, d’endroits de vibration comme cette note du metteur en scène aux comédiens d’Incendies après une représentation à Limoges ou encore l’exposition des différentes hypothèses à l’origine de Forêts.
Les Tigres de Wajdi Mouawad est un recueil de témoignages des compagnons de route de l’écrivain. Mouawad a posé une condition : ces compagnons « devaient être engagés dans une relation avec leur écriture, qu’elle soit textuelle ou picturale, qui relèverait du combat et de la sauvagerie. J’aimerais que ce soient des tigres. Des artistes ne cherchant nulle carrière, avançant vers leur œuvre comme le fauve avance vers sa proie. » Treize tigres se promènent donc dans ce livre. Autant de paroles que de manières d’aborder l’histoire commune, avec le frangin illustrateur Lino, la dramaturge Charlotte Farcet, responsable de cet ouvrage, la chercheuse Lise Lenne, le poète et traducteur Robert Davreu, la comédienne complice de la première heure, Isabelle Leblanc… Une fratrie du cœur pour raconter l’invisible « ébranlement » que constitue pour chacun cette aventure théâtrale.

Le Sang des promesses, Puzzle, racines et rhizomes, Actes Sud/Leméac,
96 p., 12 et Les Tigres de Wajdi Mouawad, Joca Seria/Le grand T, 134 p., 8

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?