La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poches Le remède et le poison

juillet 2010 | Le Matricule des Anges n°115 | par Franck Mannoni

Le Remède et le poison

Le bonheur est-il à portée de médicament, et plus généralement, le plein épanouissement de la personne est-il souhaitable ou tout simplement possible ? Le roman philosophique de Dirk Wittenborn, qui est aussi scénariste et producteur, aborde sans complexe toutes ces questions. L’écrivain, qui a notamment travaillé pour le talk-show américain Saturday Night Live, n’a visiblement pas voulu traiter le sujet de manière académique. C’est par la vie tragi-comique d’un psychologue des années 50, le docteur Friedrich, qu’il rend compte de sa réflexion. Le thérapeute, enseignant à l’université de Yale, cherche à tester les effets d’une plante indigène censée soigner les dépressions et, mieux, permettre à l’être humain d’atteindre une sorte d’ataraxie bienfaisante. Au laboratoire, les problèmes arrivent vite : « Comment vous disposez-vous à déprimer les rats ? Vous allez leur donner une enfance malheureuse ? Une carrière dans l’impasse ? ». Le récit des expériences pratiquées sur des étudiants permet à l’auteur de dresser un tableau historique de la psychologie avec de nombreuses anecdotes insolites (comme les pratiques du docteur Cotton qui pensait guérir ses patients en leur arrachant des dents et en prélevant des organes prétendument infectés). Dirk Wittenborn montre également comment les années 50 se nourrissent d’un bonheur factice, fait de consumérisme et d’un culte aveugle à l’individualisme. Friedrich, chercheur atypique et solitaire, mène une véritable lutte intérieure, entre ses convictions rebelles et la pression exercée par ses contemporains. Ceux-ci rêvent de le voir se fondre dans le moule commun. Un grain de sable du nom de Casper Padrak, un « obsessionnel compulsif avec des tendances schizophrènes marginales » vient tout remettre en question. Dès lors, le roman bascule dans une seconde partie tout aussi captivante aux accents de thriller carcéral et psychotique à la Shutter Island de Dennis Lehane. Et le bonheur dans tout ça ? Il passe comme au second plan : un horizon, lointain idéal, bi

le remède et le poison
De dirk wittenborn
Traduit de l’américain par Josée Kamoun, Points, 529 p., 7,60

Le remède et le poison Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°115 , juillet 2010.
LMDA papier n°115
6.50 €
LMDA PDF n°115
4.00 €