La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Un amour au pied du mur

octobre 2012 | Le Matricule des Anges n°137

Un amour au pied du mur

En 2000, François Salvaing faisait paraître Parti, roman douloureux sur la chute des idéologies, écrit en prenant comme personnage un alter ego, Frédéric Sans, journaliste comme lui et comme lui communiste, mais devenu impotent à la suite d’un accident de santé. Avec Un amour au pied du mur (titre qui va au livre comme un verre de coca avec un bon foie gras), l’écrivain revient sur le moment où l’effondrement du bloc communiste signait l’échec d’un engagement politique sacerdotal. Cette fois, il prête à Gilbert Bessou des traits qui appartiennent à Salvaing François. Gilbert Bessou travaille à « Fabien », à la direction du PC, où, bien avant que le mur de Berlin ne s’effrite, il a senti ses convictions s’ébranler. Sa femme, comme lui mais avec plus de force, milite. Ils ont un fils qui reviendra d’un voyage à l’Est aux bras de Renate, une fille de RDA, belle et fantasque, forme vivante d’une réalité qu’on s’est longtemps cachée, place du Colonel-Fabien. Aux troubles politiques que provoque l’arrivée de Renate dans la maison du couple, s’ajoute en écho physique le trouble sensuel que la belle provoque chez Gilbert. L’homme est traversé à la fois par une Histoire qui nie la validité de son engagement et un désir qui précipite la crise qui couvait. À la fois carnet fictionnel de l’automne 1989 et tentative d’exploration d’un gouffre intime, Un amour au pied du mur désigne nettement un moment de fracture. Dans la vie de Gilbert, mais aussi, on s’en doute, dans celle de l’auteur lui-même. Même s’il recèle quelques bonheurs d’écriture, le roman maintient une tonalité grave et triste, quelque chose qui ressemble au désespoir. Comme un inventaire avant liquidation. Celui d’un monde qui, désormais, n’aura plus cours.

T. G.

Un amour au pied du mur
François Salvaing
Écriture, 200 pages, 17,95

Le Matricule des Anges n°137 , octobre 2012.
LMDA papier n°137
6.50 €
LMDA PDF n°137
4.00 €