La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Histoire littéraire Dans les rues de Londres, une aventure

mai 2014 | Le Matricule des Anges n°153

Dans les rues de Londres, une aventure

Il est des jours où l’on s’invente des urgences afin de se trouver une bonne excuse pour pouvoir sortir de chez soi. Le prétexte de Virginia Woolf (1882-1941) est charmant : l’achat d’un crayon de papier, pour lequel elle traverse la moitié de la ville de Londres entre 17 et 19 heures, s’offrant ainsi le « grand plaisir de la vie urbaine en hiver ». Cette sortie crépusculaire lui réserve son lot de rencontres insolites, et lui offre de vivre « la plus grande des aventures », laquelle devient ensuite un prétexte à l’écriture (cette prose parut en revue en 1927). Et c’est tant mieux, car Woolf nous réserve ici quelques beaux traits de plume : « Il y a également, tout près de nous, un couple penché sur la balustrade avec ce curieux sans-gêne des amants comme si l’importance de l’affaire qui les occupe appelait indiscutablement l’indulgence de la race humaine. »

D. G.

Dans les rues de Londres
Virginia Woolf
Mise en image Antoine Desailly
Traduit de l’anglais par Étienne Dobenesque
Les éditions du chemin de fer, 60 pages, 14

Le Matricule des Anges n°153 , mai 2014.
LMDA papier n°153
6.50 €
LMDA PDF n°153
4.00 €