La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Mythes et réalités du H

mars 2016 | Le Matricule des Anges n°171 | par Éric Dussert

H ! Hache ! Hasch ! : Hallucinations de la lettre H

En 2010, le correcteur Jacques Barbaut entreprenait d’établir un alphabet personnel qu’il vient enrichit du volume consacré à la lettre H. Il avait auparavant réglé son compte au A, dans A as Anything (Nous, 2010), et dans le cadre d’un plan prémédité : « Hache ! Hasch ! H ! qui est une suite de A As Anything, permet de passer au Ah ! au Ah ! Ah ! de recommencer quasi d’articuler. Comme Ha ! »
Sa nouvelle anthologie pérégrinatoire dans la jungle des mots en compagnie de cette puissante consonne est à la fois un patchwork et un cahier de naturaliste fabriqué en barbotant (un verbe qui signifie dans l’argot des typographes « voler des caractères ») des fragments significatifs ici et là et en les agrafant de compositions inspirées, si ce n’est hallucinées, où la poésie prend le dessus. Quoique le H, structurellement peu enclin à la souplesse, offre des évasions bien connues (et Baudelaire ne nous contredira pas), il y a lieu de s’interroger sur la place de cette lettre apparemment équilibrée et cependant si fragile lorsqu’elle est hachurée, paradoxalement si dure et intraitable lorsqu’elle se prend pour la grande Hache de l’Histoire.
Que le Hareng saur nous croque, on attend avec impatience le volume consacré au O cédillé, plus familièrement nommé « Q ». Éric Dussert

H ! Hache ! Hasch ! : Hallucinations de la lettre H
de Jacques Barbaut
Nous, 112 pages, 16

Mythes et réalités du H Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°171 , mars 2016.
LMDA papier n°171
6.50 €
LMDA PDF n°171
4.00 €