La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Pendaison à Cinder Bottom

juin 2016 | Le Matricule des Anges n°174 | par Julie Coutu

Pendaison à Cinder Bottom

On sait tout de suite que Glenn Taylor ne les pendra pas : Abe Baach et Goldie Toothman ont un truc en plus. Ils sont le Keystone Kid et la Reine, le fils du cordonnier et la fille du bordel, jeunes, beaux, amoureux, joueurs de cartes et prestidigitateurs surdoués. On ne peut pas en en dire autant du nabot Rutherford Rutherford, chef de la police, qui organise leur pendaison, la première à Keystone depuis treize ans – on est en 1910. Si le texte s’ouvre sur une préparation de condamnés à mort dans les règles, aucune inquiétude donc. Il va se passer quelque chose. Reste à savoir quoi, comment ; et surtout : pourquoi on en est arrivé là.
Glenn Taylor nous offre la genèse du drame, et fait revivre cette petite ville minière de Virginie-Occidentale, au tournant du XXe siècle, avec ses rues, ses bars, son bordel, ses riches méchants, ses gentils silencieux. Visuellement, on est très proche de Lucky Luke : « dans la rue, un Chinois en haut-de-forme marchait plié en deux, une grosse malle sur le dos ». On verrait bien les frères Coen ou Tarantino se pencher sur un scénario. Mais même sans ça, le texte se suffit à lui-même, avec d’abord sa fabuleuse galerie de portraits. Outre le couple parfait et le nain mangeur d’œufs, saluons Trent, le maire sournois, les frères Beavers, et puis Jake, Samuel, Al, Sallie, Tony Thumbs et son singe, Ben Moon, président de la Compagnie des Cartes à Jouer de la Lune Radieuse. Glenn Taylor fait de Keystone, « Sodome et Gomorrhe contemporaine », le cœur d’une histoire de trahison et de vengeance, de bluff et de tours de passe-passe, avec mises en abîmes perpétuelles et jeux de décors. Pendaison à Cinder Bottom est un roman réjouissant, un western revisité aussi énergique qu’élégant. Un roman comme un jeu, on en redemande.
Julie Coutu

PENDAISON À CINDER BOTTOM
DE GLENN TAYLOR
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Brice
Matthieussent, Grasset, 384 pages, 22
e

Le Matricule des Anges n°174 , juin 2016.
LMDA papier n°174
6.50 €
LMDA PDF n°174
4.00 €