La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Divers-cités

novembre 2016 | Le Matricule des Anges n°178 | par Laurence Cazaux

Voilà un joli projet qui mêle pédagogie et artistique. La Maison Théâtre de Strasbourg a passé commande à onze auteurs, Gustave Akakpo, Céline Bernard, Françoise du Chaxel, Stéphane Jaubertie, Sylvain Levey, Manon Ona, Sandrine Roche, Sabine Tamisier, Luc Tartar, Christophe Tostain et Catherine Verlaguet. Ils devaient écrire pour des adolescents une ou plusieurs courtes pièces de 5 minutes et 55 secondes chacune, sur « nos cités si diverses ». Quatorze textes courts au total, très divers, qui forment une belle matière de travail pour des ateliers de pratique théâtrale. Notre monde s’invite en force dans les différentes propositions : que ce soit avec le monologue imaginé par Françoise du Chaxel d’un jeune lycéen qui veut quitter la terre paternelle pour s’engager dans l’armée, ou la profanation de tombes juives racontée de deux manières différentes par Gustave Akakpo et Céline Bernard. Ou encore la minute de silence demandée aux jeunes, on imagine suite aux attentats en France, avec Le silence est reporté jusqu’à nouvel ordre de Manon Ona. Ou bien la proposition de Sabine Tamisier, avec cette rencontre d’un « ado enragé » avec « un vieil enfant », un jeune migrant en fait, ou encore cet autre adolescent vu par Sylvain Levey qui ne peut plus se passer d’être connecté en permanence… Les formes sont très diverses : dialogues entrecoupés de monologues, théâtre slam ou chœur et récitants. Il y a là une belle énergie, une urgence d’écriture, même si la courte durée imposée crée parfois de la frustration à la lecture. Ces textes permettent d’inventer au plateau et de porter une parole sur notre monde. Citons la découverte de Céline Bernard, son texte Les Moineaux et ces répliques qui s’entrecroisent entre une vieille femme, veuve, enfermée dans sa maison à l’abandon et deux jeunes amoureux venus se réfugier dans ce coin qu’ils pensent désert. Une pièce où passé et présent forment une drôle de partie de cache-cache.

L. C.


Divers-cités
14 pièces pour la pratique artistique en 5’55’’
Théâtrales jeunesse / La Maison Théâtre de Strasbourg, 170 p., 9,90

Divers-cités Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°178 , novembre 2016.
LMDA papier n°178
6.50 €
LMDA PDF n°178
4.00 €