La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Du rififi en Dalmatie

avril 2021 | Le Matricule des Anges n°222 | par Yann Fastier

Miracle à la Combe aux Aspics

Les Aspics en question ne sont pas des serpents mais mieux vaudrait peut-être tomber sur un nid de vipères que sur ces cinq-là – le père et ses quatre grands fils – pas forcément plus malins mais beaucoup mieux armés. Leur épouse et mère étant décédée sur un ultime et tendre « Tu n’es qu’une merde » à l’adresse de son mari, cela fait déjà plusieurs années qu’ils macèrent dans leur inaccessible recoin de montagne croate, lorsque le curé, en visite prudente, leur fait poliment remarquer qu’une présence féminine, à la fin, ne saurait nuire à leur ménage. Ni une ni deux, l’aîné descend en ville, à la recherche de certaine serveuse qui, quinze ans auparavant… Raconter la suite nous mènerait trop loin. Qu’il suffise de dire qu’il est, en littérature, de ces moments trop rares où l’on perd de vue les rivages balisés d’une cocasserie de bon ton pour entrer carrément dans les eaux agitées du fendard. On a beau chercher, nul qualificatif ne saurait mieux convenir à cette pétaradante et balkanique fantasia chez les ploucs, menée de main de maître et kalachnikov dans l’autre par le journaliste et écrivain Ante Tomić, né en 1970 et traduit ici pour la première fois. On l’échangerait volontiers contre une bonne vingtaine de nos écrivains, même nobélisables, tant on lui sait gré d’avoir su tout simplement nous faire marrer, sans prétention mais sans temps morts, avec un sens de la dérision qui, semble-t-il, lui a valu non seulement plusieurs agressions en Croatie mais aussi de se faire sermonner par le ministre de la Culture d’un pays qui, s’il n’a certes pas le national socialiste, l’a du moins fort chatouilleux. À l’instar, sans doute, de Goran Ciboulette, chef de la police locale, connu et redouté pour sa manière de punir le moindre écart : « Une faute, et il coupait une valseuse. Deuxième faute, deuxième valseuse. En cas de troisième faute, il supprimait les frais de repas de la fiche de salaire. »

Yann Fastier

Miracle à la Combe aux Aspics
Ante Tomić
Traduit du croate par Marko Despot
Noir sur blanc, 194 pages, 16

Du rififi en Dalmatie Par Yann Fastier
Le Matricule des Anges n°222 , avril 2021.
LMDA papier n°222
6,00 €
LMDA PDF n°222
4,00 €