La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Æncrages & Co

Ouvrages chroniqués

Des voix dans l’obscur
de Françoise Ascal , Gérard Titus-Carmel
2015
Des voix dans l’obscur fait suite à Lignées, recueil de proses illustrées par le peintre Gérard Titus-Carmel, et couronné par le prix Louis Guillaume en 2014. Dans ce deuxième livre, Françoise Ascal poursuit la collaboration avec le peintre, et interroge à nouveau ce qu’elle nomme nos « tourbières intimes ». Ces « voix dans l’obscur » émanent du passé, et telles celles des morts, remontent à la mémoire. Ces voix intérieures auxquelles les paysages décrits font écho, les dessins de Gérard Titus-Carmel y répondent avec éclat. Le trait est dynamique, soutenu par une tension similaire à celle...
Emmanuelle Rodrigues
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169
La Habana Illustration(s) de Jean-Michel Marchetti
de Collectif
Une photographie de Jean-Michel Marchetti prise dans les reflets d’un trottoir de La Havane inspire un ensemble de proses et poèmes divers, sous les plumes d’artistes amis d’Æncrages & Co, éditeur de livres soignés et toujours singuliers. Claudine Bertrand, Roland Chopard, Philippe Claudel, Charles Juliet, Alain Lambert, Irène Palmas, Gilbert Lascault, Robert Wyatt, modèlent chacun son tour l’univers d’une rue laborieuse et décatie, comme exclamée par la silhouette angélique d’une enfant qu’une flaque dédouble. Entre le tragique développé de Claudel et le lapidaire enchanté de Wyatt -...
Pierre Hild
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32
Kreisen, Cercles
de Rose Ausländer
2005
Rose Ausländer, née en 1901 en Bucovine, encore province autrichienne, publie son premier livre (L’Arc-en-ciel) en 1939, en allemand, chez le même éditeur que Paul Celan (qu’elle rencontre en Bucovine l’été 41 puis à Paris en 57), après un premier exil aux États-Unis lors de l’entrée en Bucovine des troupes russes. Elle retrouvera son pays en 1931, puis gagne à nouveau l’Amérique en 46, face à la montée croissante de l’antisémitisme, où elle écrira et traduira en anglais, encouragée par E. E. Cummings, M. Moore et William Carlos Williams. La poésie de Rose Ausländer, comme celle de Celan,...
Emmanuel Laugier
janvier 2006
Le Matricule des Anges n°69
MW3
de Robert Wyatt
Depuis plus de vingt ans, au rythme et avec le savoir des artisans, Æncrages -Roland Chopard, son créateur- publie des livres qui, des tirages courants aux éditions particulières, sont tous des livres d’artistes, des objets vivants, répondant à cette profession de foi de l’éditeur : « Nous avons appris que les terrains privés, les territoires réservés dans le livre n’avaient plus de raison d’être, qu’il n’y avait plus de marges, de lieux privilégiés, qu’il y avait un champ disponible à investir pour donner au livre sa pleine polysémie ». L’un des premiers fut La Couleur des yeux de...
Pierre Hild
août 2001
Le Matricule des Anges n°35
Parler peau
de Sabine Huynh
2019
Nues sous la langue la voix et l’aura d’évidence des poèmes de Sabine Huynh, née en 1972, qui a grandi à Lyon avant de partir vivre en Angleterre, aux États-Unis, au Canada et aujourd’hui à Tel Aviv. Dessinant une sorte de marelle, ils sont, ces poèmes, du don qui danse, de la peau qui parle, qui célèbre la rencontre amoureuse, la troublante innocence des corps s’ouvrant au vertige de l’invite. « Viens nous connaissons/ l’eau la pluie nous attend/ elle coulera de nos fronts à/ nos yeux à nos lèvres à nos/ cous pour disparaître là où/ nos mains iront chercher le/ chaud et le brûlant des/...
Richard Blin
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209
Songs for Robert Wyatt (bilingue anglais)
de Alfreda Benge
2008
Peu de musiciens ont pu se confronter aux différents arts (peinture, littérature) comme Robert Wyatt. Né en 1945 en Angleterre, le futur barde voulait peindre et entra en musique sous le patronage de dada et de la pataphysique, participa à l’aventure Soft Machine, dégringola de plusieurs étages, se retrouva en fauteuil, composa Rock Bottom, un des albums les plus précieux des années 70. Sa voix souvent feulée, à la Chet Baker, a toujours porté des textes d’une rare sensibilité, intimistes et acerbes, souvent proches de la comptine, du tableau surréaliste à la Magritte, de la dénonciation...
Dominique Aussenac
juillet 2009
Le Matricule des Anges n°105

Auteurs