La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Barque

A propos

Les beaux sillages Entre poésie et prose, les éditions La Barque bâtissent un catalogue généreux, ouvert principalement aux traductions. Avec un esprit revuiste. De quoi La Barque serait-elle le nom ? « Ah ! je m’y attendais… s’amuse Olivier Gallon. Sans pouvoir l’expliquer, il y a bien sûr Tarjei Vesaas [le grand auteur norvégien, auteur de La Barque le soir], mais aussi des films, La Nuit du chasseur en tête, avec cette magnifique séquence où les deux enfants s’échappent sur une barque simplement portée par le courant, jusqu’à ce qu’elle vienne buter sur une berge… » Littérature et cinéma, donc. Rembobinons. Il cite Rilke, « lu à 16 ans ». Choisit Jean-Luc Godard comme sujet de maîtrise lors de ses études d’arts plastiques à Rennes. Puis...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Amulette
de Carl Rakosi
2018
Lmda N°193 Premier livre traduit du poète américain, Amulette rassemble un choix de trente ans de poèmes. De véritables balises clignotantes. Carl Rakosi est sans doute le plus impur des poètes objectivistes. Bien qu’il en revienne assez fréquemment, avec une franchise désarçonnante, au vocabulaire que ce mot appelle d’un rapport entre le langage, le réel et le poème, Rakosi conçoit son poème comme le rayonnement d’une multiplicité d’héritages tenus par l’unité d’un axe central. Il avoue même, dans l’entretien qui suit Amulette...
Le rougeoiement Rakosi
mai 2018
Arménie : Voyage en Arménie et Poèmes
de Ossip Mandelstam
2015
Lmda N°170 Voyage en Arménie, l’un des chefs-d’œuvre de Mandelstam, dont le verbe vibre à la matière herbue et à la barbe orientale des pentes de l’Alaguez, paraît dans une nouvelle traduction de Christian Mouze. Cette édition ajoute aux proses du Voyage… les poèmes Arménie. C’est en 1930, grâce à Boukharine, que Mandelstam se rend en Arménie, avec pour mission de témoigner du premier plan quinquennal...
Arménie : Voyage en Arménie et Poèmes de Ossip Mandelstam
février 2016
La Barque Dans l’Arbre N°01
de Collectif
2018
Lmda N°190 La barque dans l’arbre : le titre de cette nouvelle revue n’est pas le simple accolement de deux réalités lointaines, étrangères l’une à l’autre, mais la référence à ce que les bords de mer peuvent faire voir après des raz de marée : une barque perchée loin dans la plaine en haut d’un arbre miraculé. Il fallait ce déplacement pour que l’aventure s’imagine et se fasse la poche accueillante de...
La Barque Dans l'Arbre N°01 de Collectif
février 2018
La Chanson du matin de Lord Zero
de Conrad Aiken
2017
Lmda N°162 Durant vingt ans, le lecteur français n’a eu accès qu’à deux proses de Conrad Aiken (1889-1973), Un cœur pour les dieux du Mexique (La Table ronde, 1991 ; 2001) et Blue Voyage, tortueusement publié en 1994 sous le titre d’Au-dessus de l’Abysse (Gallimard) – parce qu’Aiken fut le mentor de Lowry. C’était bien peu pour ce catalyseur de la poésie américaine, admiré par Ezra Pound, T. S. Eliot et...
La Chanson du matin de Lord Zero de Conrad Aiken
avril 2015
Le Charmeur de rats
de Marina Tsvetaeva
2017
Lmda N°184 Inédit en français, Le Charmeur de rats incarne la période faste de l’insoumise Marina Tsvetaeva en un long poème narratif et caustique. Exilée d’URSS depuis 1922, d’abord à Berlin pour y retrouver son mari engagé dans les rangs de l’armée blanche, puis à Prague, Marina Tsvetaeva donne naissance à son fils Guéorgi le 1er février 1925. En écho au Chat Murr d’Hoffmann, elle appellera son fils Mour sa vie durant. Un mois plus tard, elle commence la rédaction d’un opus qui puise également dans le folklore allemand puisqu’il s’agit...
Écrire à l’oreille
juin 2017
Document (1966-1973)
de Amelia Rosselli
2017
Lmda N°162 L’écrit qui en moi est fou répond / à toute cette douleur avec des paroles toujours / je l’espère toujours vraies ». Ainsi est la poète italienne Amelia Rosselli (1930-1996) : mue par un idéal d’authenticité, elle explore la voie ténue de l’exigence. Inféodée à aucune langue, son écriture en donne à voir la diffraction vertigineuse. Document en est la preuve en 175 poèmes. La vie d’Amelia...
Document (1966-1973) de Amelia Rosselli
avril 2015
Le Grand cercle
de Conrad Aiken
2017
Lmda N°192 Père spirituel de Malcolm Lowry, l’Américain Conrad Aiken (1889-1973) signe avec Le Grand Cercle une belle énigme romanesque. Sur les conseils d’un ami, qui ne lui voulait peut-être pas que du bien, Andrew Cather, bientôt quadragénaire, rentre plus tôt que prévu au domicile conjugal et y surprend sa femme au lit avec son meilleur ami : « Ce n’était plus sa Berty, ce n’était pas Tom – deux nouvelles personnes étaient assises dans la pièce avec lui, deux étrangers qui le regardaient avec hostilité et incompréhension,...
Mystères de l’âme
avril 2018
Il pleut sur le déluge
de Tonino Guerra
2018
Lmda N°199 Scénariste des plus grands du cinéma d’auteur, Tonino Guerra (1920-2012) ne cessa d’écrire, roman, récit et poésie, jusqu’à ce très délicat journal-poèmes. Si Tonino Guerra est d’abord connu pour son travail avec certains des réalisateurs les plus importants du XXe siècle (d’Antonioni aux Frères Taviani, de Vittorio de Sica à Rosi ou Fellini pour l’Italie, de Angelopoulos à Amos Gitaï ou Tarkovski), il n’en reste pas moins qu’il commença par l’écriture, poèmes en dialecte romagnol qu’il conçoit en Allemagne durant sa captivité (1943-45), puis,...
Calme déluge sur papier buvard
janvier 2019
Plan à vol de corbeau
de Yi Sang
2019
Lmda N°206 Celui que l’on a appelé assez bêtement le Rimbaud coréen mourut à 26 ans, en 1937, épuisé par la tuberculose, le jour même où les autorités japonaises le libérèrent des accusations d’activités séditieuses. Ce peintre contrarié par son oncle, devenu ingénieur dans l’administration d’architecture à Séoul, va vite abandonner sa carrière pour se donner entièrement à la poésie. Il laisse derrière...
Plan à vol de corbeau de Yi Sang
septembre 2019
Vie auprès du courant
de Tarjei Vesaas
2016
Lmda N°176 En octobre 1970 paraît à Oslo Vie auprès du courant. Texte posthume, Tarjei Vesaas en corrigea les épreuves depuis sa chambre d’hôpital. Auteur d’une œuvre plurielle, l’écrivain norvégien s’est surtout distingué en tant que romancier (Les Oiseaux, La Barque le soir) et nouvelliste. C’est néanmoins par la voie de la poésie qu’il décide d’approcher le moment crépusculaire du grand départ. ...
Vie auprès du courant de Tarjei Vesaas
septembre 2016

Auteurs