La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Maurice Nadeau

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


La Chanson de madame Rosenfelt
de Pierre Notte
2012
Lmda N°3 Ils sont trois, le narrateur, Madame Rosenfeld et son mari. Ancienne chanteuse dont la voix a mû, Madame Rosenfeld, en perdant son don, perd l’amour de son mari. Le couple vit sur un désir de passé inassouvissable. Que reste-il quand on a tout vécu et qu’il nous faut vivre encore ? Pierre Notte a composé là un beau premier roman qui eut pu faire une bien belle pièce de théâtre. Son écriture,...
La chanson de Madame Rosenfeld
janvier 1993
Congélations et décongélations et autres traitements appliqués aux circonstances
de Emmanuelle Pireyre
Lmda N°31 Saluons le choix de la Société littéraire des P.T.T. qui pour son prix Missives a élu ce premier ouvrage. Son auteur nous avait déjà séduits avec ses nus amateurs dans la revue Nioques 1.6. Ici, la poésie est affaire de circonstances, celles qui s’agitent autour des choses et font que le monde nous échappe et nous laisse groggy. Face à ce qui se dérobe donc, se met en place une...
Congélations et décongélations
juillet 2000
Courir dans les bois sans désemparer
de Sylvie Aymard
2006
Lmda N°77 À travers son malicieux premier roman, Sylvie Aymard, née en 1954, nous apprend à rire de tout, la mort y compris. Une femme se terre en pleine forêt. Elle a programmée son suicide, refusant le temps qui passe, haranguant ceux qui trahissent « leurs rêves de garnement : ne sont pas devenus shérif ou danseuse. » Son âme d’enfant, elle la préservera pourtant tardivement, promenant un regard amusé sur le monde qui l’entoure comme pour l’éclairer d’un jour nouveau. Gentiment excentrique, elle confie ainsi son...
La course aux illusions
octobre 2006
Les Deux Fins d’Ormita Karabegovic
de Janine Matillon
Lmda N°18 Ce roman retrace l’épouvantable destin d’une jeune intellectuelle musulmane violée corps et âme en ex-Yougoslavie. Un requiem d’un lyrisme rare. À peine les isoloirs sont-ils ressortis dans les quartiers dévastés de Sarajevo qu’un roman vient fleurir le sépulcre bosniaque. Un témoignage de plus, pourrait-on craindre, tant ce conflit a généré une abondance de documents et de pellicules sans précédent. Qu’écrire donc qui n’a pas été dit ? L’intensité des carnages, l’immunité des bourreaux, la faillite criminelle des politiques ?...
Bosnie et les chiens
décembre 1996
L' Effort du monde au matin pour redevenir soleil
de Christine Spianti
2005
Lmda N°71 Quand on y pense et sans avoir à trop forcer son imagination, une voiture peut tout à fait se transformer en salle de cinéma. Où qu’on regarde, pare-brise, rétroviseurs, vitres, on a, au volant, l’œil sur toutes sortes d’écrans de cinémascope. Où que les yeux se portent, vers l’avant, vers l’arrière, sur les côtés tout aussi bien, sans interruption se déroule ici ou là un cinéma qui ne peut...
Sur la route
mars 2006
L' Épaule du cavalier
de Ling Xi
2016
Lmda N°178 Lucide et aimable, Ling Xi démontre sans ambages qu’une Chinoise installée en France ne perd pas le goût de raconter ni celui d’étaler au grand jour les vices de la société ainsi que le terrible duo difficultés/mesquineries qui tient l’engeance humaine sous sa coupe. Dans L’Épaule du cavalier, son troisième ouvrage, qui se propose comme un hommage à Maurice Nadeau, son éditeur disparu, elle...
L' Épaule du cavalier de Ling Xi
novembre 2016
Être un jour invité quelque part
de Olivier Targowla
2005
Lmda N°67 Olivier Targowla et Maurice Nadeau, c’est une fidélité : cinq livres en une quinzaine d’années. S’il est remarqué par quelques sélections, Olivier Targowla reste souvent dans l’ombre, peut-être, aussi, parce qu’il est un écrivain de la demi-teinte. Être un jour invité quelque part est un roman classique, court, à l’écriture resserrée. Son point de départ frôle l’archétype : un fils, Benoît...
Fracture en héritage
octobre 2005
Les Îles
de Françoise Grauby
2007
Lmda N°87 Catherine entame une longue confidence : en 1984, elle est arrivée en Nouvelle-Calédonie, pleine du désir de fuir sa famille et de consacrer son existence à la création artistique. Sur place, c’est la découverte d’une géographie, d’une mer qui l’éblouissent et l’éloignent à jamais de la France ; ce seront également les années d’exultation et d’expérimentations du corps. Catherine est...
La vie de rêves
octobre 2007
Intime connexion
de Catherine Clémenson
Lmda N°36 En dressant le portrait d’une chasseresse en errance sur le Net, Catherine Clémenson dénonce les amours brimées et apprivoisées. Un roman qui se donne sans fard. Sexe moderne, sexe modem. Séduction à l’aveugle, soumise aux restrictions de l’abonnement forfaitaire et de la tarification téléphonique, mais aussi promesse d’un érotisme audacieux, débridé, attisé par l’anonymat des amants dispersés sur la Toile. À quarante-cinq ans, mère divorcée restée « pauvre et frigide à mettre « Brise Verte » de Balmain », Anne décide d’abattre ses atouts trop...
Désir à haut débit
septembre 2001
Les Mains de Fatima
de Simon Nizard
Lmda N°40 Nul doute que Simon Nizard -« éducateur en zones sensibles » prend soin de préciser la quatrième de couverture- a ici voulu, en même temps, dépeindre une réalité qu’il doit connaître -la cité, ses rites et périls, les désirs et illusions d’un beur qui entre dans la vie adulte- et éviter les pièges d’un naturalisme sordide ou prévisible ; d’où le recours à l’imaginaire, à une certaine...
Les Mains de Fatma
septembre 2002
Le Mouvement des surréalistes ou le fin mot de l’histoire
de Alain Joubert
Lmda N°39 Pyromane plus que vestale, Alain Joubert éclaire de l’intérieur l’issue surréaliste. L’auteur verse au dossier du rare et de l’inédit : correspondances, tracts, photos… Il ne s’agit pas, ici, d’esquisser un énième panorama des productions surréalistes, mais plutôt de révéler les derniers feux du mouvement, et d’en comprendre l’apparente extinction. Alain Joubert n’y va pas de main morte : lui qui fut de l’aventure entend régler des comptes et remettre certaines autorités à leur place. Si le 8 avril 1969 eut lieu la nécessaire autodissolution du groupe,...
Rigueur buissonnière
juin 2002
Le Porc, le coq et le serpent
de François Caradec
Lmda N°29 En bouclant cette année l’édition des œuvres complètes d’Alphonse Allais, François Caradec a mis la touche finale à une entreprise entamée dès 1964 avec Pascal Pia. Deux ultimes volumes de l’écrivain normand, le Théâtre complet et la Correspondance (Fayard), l’ont libéré d’une tâche de longue haleine. Le Régent du Collège de ’pataphysique n’y a perdu ni son humour ni sa malice. C’est du...
Les Zèneries du Régent
janvier 2000
Sade, l’insurrection permanente
de Maurice Nadeau
Lmda N°39 Maurice Nadeau a trente-six ans lorsqu’il publie à La Jeune Parque la première anthologie vendue en librairie des écrits de Sade. Pas pour longtemps : une mesure de police va éteindre sa diffusion. 1947, la date n’est pas si lointaine et l’on peine à se figurer ce que représentait alors cette oeuvre-là, comme nous paraît étrange cette police qui se mêlait de littérature. Nos limiers ont mieux...
Sade pour tous
juin 2002
Une goutte d’éternité Hybride
de Alain Joubert
2007
Lmda N°83 Chant d’amour et de deuil, manifeste de la pensée surréaliste et petit traité de l’amour absolu, « Une goutte d’éternité » d’Alain Joubert bouleverse en suscitant respect et questionnements. Le 9 juin 2006, dans un ultime geste d’amour, après cinquante ans de vie commune avec sa compagne Nicole Espagnol, Alain Joubert cueille « sur ses lèvres son dernier soupir ». Une goutte d’éternité est à la fois un témoignage poignant, le récit d’une rencontre « inéluctable » et la célébration d’un amour riche et immarcescible. Dans ce petit texte précieux, écrit dans le but de circonscrire...
L’Absolu du désir
mai 2007
Vers les déserts
de Bernard Desportes
Lmda N°26 Avec l’impitoyable épopée d’un orphelin, Bernard Desportes signe un roman dérangeant. Entre l’absurde de Kafka et le vide de Beckett. Fondateur de la revue Ralentir travaux (qu’il dirige depuis 1995), Bernard Desportes s’est surtout fait connaître en tant que poète (deux recueils publiés aux éditions La Bartavelle), et en tant que prosateur, puisqu’il est aussi l’auteur de deux récits : La Vie à l’envi chez Maurice Nadeau et Nulle part, l’été, aux éditions de l’Aube. Ajoutez à cela un essai sur Koltès et vous aurez la quasi...
Grise odyssée
mai 1999
La Vie entière
de Juan Martini
Lmda N°13 La littérature s’épanouit en dehors de l’actualité avec ce sentiment un peu rassurant que ce qui peut être traduit dans le plus grand nombre de langues le sera tôt ou tard. Le premier roman de l’Argentin Juan Martini, écrit il y a une quinzaine d’années entre l’Argentine et l’Espagne -le pays d’exil- fait suite à plusieurs recueils de nouvelles empruntant des thèmes chers à Cortazar où la...
Argentine, terre d’écueils
septembre 1995
La Vie secrète des mots et des choses
de Alain Roussel
2019
Lmda N°205 Reprenant quatre textes parus chez divers éditeurs, La Vie secrète des mots et des choses est un voyage savoureux au cœur du lexique, une excursion en territoire pongien, une plongée métaphysique et parfois drôle dans ce qui fait à la fois la langue et la pensée. Virtuose du vocabulaire, Alain Roussel débute par l’exposition d’une collection qu’il s’est bâtie, celle de mots qu’il couche sur...
La Vie secrète des mots et des choses de Alain Roussel
juillet 2019
Vocatif suivi de Surimpressions
de Philippe Di Meo , Andrea Zanzotto
2017
Lmda N°181 Deux livres, Vocatif (1953) et Surimpressions (2001), sont réunis, découvrant l’unité réfléchie que l’œuvre du poète italien a construite, de la présence affirmée de la nature à l’arraisonnement de la terre entière. Dans Les Regards les faits et senhal (1969) livre qui précède Les Pâques (1963), Andrea Zan- zotto écrivait déjà, dans des poèmes-séquences au « dense précis  » extraordinaire, déployé en des vers ramifiés de tirets, de signes graphiques, ce qu’il pouvait ouïr de rumeurs encore souterraines de son temps : « – J’ai entendu parler de ta blessure / dans un noirfilm un trucage chromatique un bloc...
Bruissements de Zanzotto
mars 2017

Auteurs