La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Catherine Dupérou

Articles

Cette révolte appelée poésie Annie Le Brun est un esprit insoumis et radical. La parution de ses poèmes, enfin réunis, et la réédition en poche de son essai Du trop de réalité nous immerge dans un univers peuplé d’images à l’érotisme noir et de pensées réfractaires à tout compromis. En 1977, année punk, une jeune femme, Annie Le Brun, noire brindille de jais tranchant jetait une bombe à la face puritaine des néoféministes, Lâchez tout. Auteure d’ouvrages poétiques, réédités aujourd’hui, elle sera alors remarquée par Jean-Jacques Pauvert, qui lui demandera une préface à l’édition des œuvres complètes de Sade, puis à celles de Raymond Roussel. Fidèle à ses amours, la poésie et l’insoumission, elle continue de porter, envers et contre tous, un regard implacable sur notre époque. Et à écrire, « comme on force une porte ». Comment êtes-vous allée vers la poésie ?...
janvier 2005
Le Matricule des Anges n°59

Étant donné Marcel Duchamp N°4

Le cirque continue

Créée en 1999, Étant donné Marcel Duchamp est une superbe revue semestrielle, consacrée en grand format à l’œuvre du père de Rrose Sélavy. Son nom renvoie à l’œuvre posthume de Duchamp, Étant donnés : 1) la chute d’eau 2) le gaz d’éclairage, élaborée en secret entre 1946 et 1966 et exposée pour la première fois en 1969 à Philadelphie. Neuf mois après la mort de l’artiste, cette naissance...
mai 2003
Le Matricule des Anges n°44

Verrière du mécano transportable

de Samuel Rochery

Verrière du mécano

Samuel Rochery est né à Angers en 1976. Verrière du mécano transportable est son premier livre, et vient de recevoir le prix de la Vocation. L’auteur a fait des études d’esthétique et de philosophie à Nantes ; ce qui pourrait pousser à en faire un disciple de Philippe Beck. Ce petit livre bleu d’art poétique serait plutôt un hommage à Marcel Duchamp, qui choisit la matière brute de poèmes...
mars 2003
Le Matricule des Anges n°43

L' Objet humain

de Pierre Bourgeade

Les Boxeurs/L’Horloge

de Pierre Bourgeade

La part maudite

Pierre Bourgeade a une réputation d’écrivain sulfureux. Très en vogue dans les années 70, il avait rencontré Pierre Molinier dans sa chambre bordelaise, et s’inscrivait en 1966, avec Les Immortelles, dans une lignée post-bataillienne. Promis à une belle carrière, lui dont Georges Lambrichs signa l’engagement chez Gallimard, et qui frôla le Goncourt en 1983 avec Les Serpents, sut se dégager du...
mars 2003
Le Matricule des Anges n°43

Au pays des contes défaits

Propulsée sur le devant de la scène avec Le Cri du sablier, Chloé Delaume publie son troisième livre. Et nous ouvre les portes de « sa petite cuisine » : son laboratoire de langue. « Je m’appelle Chloé Delaume. Je suis un personnage de fiction. J’ai investi le corps que je fais mien un vendredi poisseux de 1999 ». Le troisième livre de Chloé Delaume annonce d’emblée la couleur. Nous...
janvier 2003
Le Matricule des Anges n°42