La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Champ Vallon : de recueil en recueils

mars 1995 | Le Matricule des Anges n°11 | par Thierry Guichard

Depuis 1983, les éditions Champ Vallon délimitent, livre après livre, un territoire l littéraire intimiste. A l’origine de ce défrichage, une revue, Recueil, que Patrick Beaune, le directeur des éditions utilise comme un creuset.

C’est une belle librairie que l’on découvre lorsqu’on pénètre, par une petite rue, sur la place de Seyssel (Ain) d’où s’échappe la rue Guérin qui abrite les éditions Champ Vallon. Anachronique avec ses lourds volets bleus, la librairie est fermée comme la plupart des autres commerces en ce lundi de janvier. Avec deux maisons d’édition (Champ Vallon et Comp’act qui toutefois vient de déménager pour Chambéry) et cette librairie, cette petite ville adossée à la Savoie semble cultiver son amour des livres. « Semble » seulement…. Car renseignement pris, la belle façade sur laquelle s’étale en gros caractères le mot LIBRAIRIE n’est en définitive qu’une… façade, un décor de cinéma pour un épisode d’un Maigret qu’une société de production a eu la bonne idée de venir tourner ici. A Seyssel dans l’Ain : précision importante. Car il y a deux Seyssel, deux villes pour un seul nom, deux bourgs que le Rhône sépare rejetant, rive gauche Seyssel en Haute-Savoie et rive droite Seyssel dans l’Ain. La neige ne connaît pas les frontières administratives et chaque rive a fait le plein d’une poudreuse qui scintille sur les hauteurs. L’été, le raisin qui mûrit là donnera un vin assez réputé, (A.O.C. depuis 1942 d’après le guide Michelin), très fruité, bénéficiant d’un micro-climat et d’une exposition au soleil très favorables (impossible de s’engager sur la qualité de ce vin, les commerces étant décidément fermés en ce lundi).
Sur leur catalogue, les éditions Champ Vallon n’indiquent que très approximativement leur adresse : le code postal (01 420) suffit. Pas de nom de rue. Une volonté de discrétion qui caractérise parfaitement la maison. Pas de sonnettes à l’entrée de la bâtisse, immense, qui jette son ombre par-dessus la ruelle. La porte est ouverte (aucun risque de cambriolage ici, et rien à cambrioler à l’intérieur). Le rez-de-chaussée, plongé dans le froid de l’hiver, abrite des palettes de livres, quelques planches, des cailloux. Il faut monter, après un parcourt sinueux, quelques volées de marches pour accéder au bureau des éditions, où Myriam Monteiro-Braz et Patrick Beaune, le directeur, nous accueillent (Françoise Duchêne, elle, assure les relations publiques depuis Paris).
La pièce, probablement la seule qui soit chauffée (mais pas assez pour y chambrer un Bordeaux), est un vaste rectangle aux poutres apparentes, avec une cheminée à droite de laquelle la bibliothèque expose chacun des livres publiés sous la couverture Champ Vallon.
Assez grand, sec, le cheveux ras et rare, lunettes rondes et pull-over de laine, Patrick Beaune paraît surpris que l’on puisse faire le voyage pour poser quelques questions sur cette maison qu’il a créée en 1980. Pourtant, avec ses auteurs reconnus comme Jacques Borel, Jude Stéfan ou Michel Deguy, ses valeurs sûres telles John Berger ou Robert Marteau et ses jeunes auteurs comme Olivier Barbarant et Thierry Fourneau, Champ Vallon réussit l’amalgame parfait.

Comment êtes-vous venus à vous...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?