La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Jean-Claude Pirotte
Hymne à la lecture

mars 1995 | Le Matricule des Anges n°11 | par Philippe Savary

Pirouette d’acteur ou fausse modestie : on croit Jean-Claude Pirotte à moitié lorsqu’il avoue « se foutre » de sa propre production et avoir le sentiment d’avoir toujours été mal employé. Le cabotinage colle bien au personnage. Pourtant, à lire Plis perdus (Prix 94 de la région Poitou-Charentes), on peut accepter l’idée que cet escamoteur a raté sa vocation, si tant est que ce terme barbare et moderne lui convienne. Agencé en textes courts (chroniques, aphorismes, lettres, poèmes), ce livre pourrait ressembler à un rêve d’éditeur, « l’histoire d’un gars qui parle d’autres gars et dit que le seul bonheur réside dans la lecture.« 
 »Je dois mon peu de fortune, ma lumineuse misère au romanesque, cette vie qui propose la vie sans l’expliquer »
, confesse-t-il. Avec jubilation et finalement gourmandise, Pirotte convoque ses hétéronymes, ses voix enchanteresses qui le maintiennent en vie, tel un breuvage étourdissant. Il évoque la Charente avec Jacques Chardonne, s’adresse à Antonio Lobo Antunes au détour d’une rencontre, se rend rue des Entrepreneurs en souvenir de son cher ami André Dhôtel - « cette voix sourde et déhanchée » - chez lequel il « ne résiste guère au besoin eczémateux de gratter ces textes d’une exaspérante et suave limpidité ». A force de citations, les lectures des Jaccottet, Perros, Arland, Joubert, Nimier, Grenier et autres éclairent son territoire mental. Elles lui révèlent sa condition, lui disent que malgré tout l’espoir subsiste grâce à « ces moments où la poésie, la vie profonde, le souvenir, l’instant affleurent à la surface de l’être. » Sans leur aide, Pirotte a bien du mal à dominer son pessimisme. Ses rêveries deviennent d’une tonalité moins scintillante, rongées par le sentiment d’impuissance et de découragement. Dépouillé de sa chaude couverture livresque, il ne voit de son corps qu’un squelette hilare, et de son esprit errant que divagations d’ivrogne et d’incorrigible traînard. « Je ne suis qu’un bon à rien, qui rêvasse et bavasse dans le désordre de sa vie et des choses de l’univers. » Ou encore cette confidence : « Je donnerais tout pour être mort, je donnerais tout pour être vivant, mais je n’ai rien à donner, ni ma vie ni ma mort, rien que ce cœur momifié dont le battement futile et têtu n’épouse jamais la carcasse du monde, ni le scintillement des étoiles. »
Jean-Claude Pirotte n’a pas abandonné la partie. Il sait seulement qu’ici-bas la mélancolie d’être et le vagabondage constituent d’excellents viatiques pour rejoindre certains rivages du bout du monde ou du bout du pré que la chaleur d’une lumière, le parfum d’une femme ou la couleur d’un vin aide à reconnaître.

Plis perdus, La Table Ronde 187 pages, 85...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?