La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Complet !

mars 1995 | Le Matricule des Anges n°11

En moyenne les éditions Champ Vallon reçoivent un manuscrit littéraire par jour. Beaucoup sont consacrés à la poésie. « On ne peut pas publier plus de 20 livres par an. Or, ces vingt titres nous les avons déjà, prévus de longue date. » Depuis la création, de l’aveu de Patrick Beaune, un seul titre arrivé par La Poste a été retenu : Constance de Nicole Debrand.
« Ce qui arrive n’est pas exaltant. Parfois c’est un manuscrit qui parvient avec l’aval d’un écrivain, mais même dans ces cas, ce n’est souvent pas très bon. La plupart des gens qui nous envoient leurs textes ne connaissent rien à la littérature et rien non plus à l’édition. » Tous les deux mois, Myriam Monteiro-Braz et Patrick Beaune tentent de répondre aux candidats à la publication. « Le pire ce sont les textes moyens. Il faut les lire plus attentivement que les franchement nuls qui ne nécessitent qu’un rapide survol. » En fait, comme c’est très souvent le cas, les manuscrits arrivent par un autre circuit, où la revue Recueil et les relations au sein de la « famille des auteurs » jouent le rôle de sésames.
Il en est ainsi du premier roman de Jean-Pierre Martin dont Patrick Beaune, avec un air gourmand, se dit ravi de le publier.

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?