La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie On verra bien

septembre 1995 | Le Matricule des Anges n°13 | par Didier Garcia

Proche de C’est comme ça (1988), qui trouvait son inspiration dans les joies et les peines des gens, On verra bien emprunte à la vie quotidienne son lot de banalités, que le poète isole de son milieu naturel pour en révéler la fragilité. Si l’idée pouvait paraître séduisante, les textes en revanche n’enchantent guère : une pêche au petit matin, un jour de pluie à la campagne, une après-midi d’août à la piscine, des regards échangés dans une pharmacie, autant de situations dont Godeau nous donne à contempler la désolante nudité. Car il est des nudités qui démasquent d’authentiques dénuements…
Ces proses poétiques, sortes de médaillons qui figurent en quelques lignes tantôt un visage tantôt un décor, pourraient tenir au dos des cartes postales, et constituer comme le commentaire de l’endroit. Mais ces cartes postales colportent trop souvent des nouvelles anodines, et le lecteur regrette trop tôt de ne pouvoir se satisfaire de quelques photographies…

Le Dé bleu
118 pages, 75 FF

On verra bien Par Didier Garcia
Le Matricule des Anges n°13 , septembre 1995.
LMDA papier n°13
6,50