La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Eros fécondé

mai 1999 | Le Matricule des Anges n°26 | par Christophe Fourvel

La narratrice de Gestations entreprend au début de sa grossesse un livre sur Hendrickje Staffels, qui fut le modèle et la maîtresse de Rembrandt. Elle vit avec un homme infidèle et loufoque dont le talent est de demeurer insaisissable. Le quotidien n’est pas venu à bout de ses énigmes et c’est pour cela qu’elle l’aime, qu’elle a décidé d’avoir un enfant avec lui. Elle habite Oslo et voyage beaucoup, voit des peintures du maître hollandais à Paris ou à Amsterdam.
Parmi les mailles du récit que tissent ces deux gestations (physique et littéraire), la Norvégienne Tove Nilsen a glissé quelques parenthèses cocasses, des épisodes digressifs qui font de Gestations un petit bonheur de lecture. Ainsi nous voyons défiler pendant les neuf mois que dure le roman, un Géorgien scandinophile et envahissant, une octogénaire éprise d’astronomie, un Angolais gastronome confronté à l’absurdité cruelle du monde ; il est aussi question (avec humour) de la vie des baleines à bosse et des ortolans, de vendeurs de liberté ottomans et de la première girafe apprivoisée. Jamais pourtant le récit ne devient loufoque ; il ne devient pas quelque chose mais demeure pluriel, du côté de la vie, parfois décalée, parfois ordinaire. Rien ne fait écran à la diversité des sentiments. La grossesse n’efface pas le désir ; les peurs et les doutes n’obscurcissent aucun paysage. Les êtres et les histoires prennent place avec intelligence parmi la longue attente de la future mère, la lente venue à terme de son livre. La narratrice se dit suspendue sur un pont entre Anaïs Nin et Elias Canetti. C’est nul doute un espace de plaisir et de gravité. Un bel endroit pour balayer le monde.

Gestations
Tove Nilsen

Traduit du norvégien
par Eric Eydoux
Le Bois debout
144 pages, 60 FF

Eros fécondé Par Christophe Fourvel
Le Matricule des Anges n°26 , mai 1999.
LMDA PDF n°26
4,00 €