La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Vienne la mort

mars 2002 | Le Matricule des Anges n°38 | par Gilles Magniont

Vienne la mort

Dans le paysage littéraire et cinématographique, apparaît une nouvelle catégorie de héros urbains, les ambulanciers. Ils doivent rouler à « tombeau ouvert » et sont quotidiennement gagnés par la démence de la Grande Ville : « il n’avait pas bien fermé la porte coulissante et avait perdu la chaise roulante sur la bretelle d’accès à l’autoroute, avec le patient dessus, donc »… Situation plaisante, mais qui ne donne pas forcément tout le sel d’un polar -on se désintéresse ici progressivement d’une intrigue par trop anecdotique et brinquebalante, série de meurtres sur fond de concurrence entre deux services d’urgence de Vienne. Heureusement, l’écriture affiche une crétinerie amicale à laquelle prétendent en vain nombre d’auteurs hexagonaux. Extrait choisi : « Czerny était connu pour sa moustache. Elle ressemblait plutôt à une brosse à dents couleur goulasch, mais le destin s’acharnait sur lui : malgré cette brosse à dents au milieu du visage, il avait terriblement mauvaise haleine. »

Vienne la mort
Wolf Haas
Traduit de l’allemand (autrichien)
par Marie Reygnier
Rivages/noir
240 pages, 8,99 (59 FF)

Vienne la mort Par Gilles Magniont
Le Matricule des Anges n°38 , mars 2002.
LMDA PDF n°38
4.00 €