La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Grèges

mai 2003 | Le Matricule des Anges n°44 | par Dominique Aussenac

Grèges N°8

Il est des revues semblables à des bateaux, caïques, boutres etc. Grèges apparaît comme un élégant voilier qui, depuis 1996 qu’il fréquente les hautes mers de nos bibliothèques, a triplé le nombre de ses mâts. Dans ses voiles soufflent des voix cosmopolites, poètes, écrivains américains, scandinaves, européens et bien sûr allemands et français. Bien sûr, car depuis ses origines, on peut croiser au gré de ses pages, non pas le fantôme du Hollandais volant, mais ceux d’Hölderlin, voire de Novalis. Ernst Herbeck, écivain autrichien mort en 1991 dans un hôpital psychiatrique, ouvre ce numéro avec des textes et petits poèmes bruts, claudiquant, étranges. Serge Pey nous offre huit poèmes gravés sur ses bâtons de châtaigniers. Difficile de citer tous les auteurs (Régis Macle, Jérôme Mauche, Flavio Hermini, Delphine Gest…) Des plasticiens s’activent aussi dans la lumière noire pour embellir le voilier. À noter, les superbes fusains et pastels secs découpés de Marko Velk. Grèges a toujours possédé une couverture légèrement pelucheuse, comme marouflée arborant de superbes linogravures. Ici, un ogre dévore de petits êtres circulant sur des tombereaux d’usine.

Grèges N°8 - 240 pages, 20
(14, rue Emile-Zola 34 000 Montpellier)

Grèges Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°44 , mai 2003.
LMDA PDF n°44
4,00