La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poches La nuit tombe

janvier 2006 | Le Matricule des Anges n°69 | par Franck Mannoni

À l’insu de la nuit

Rosetta Loy aborde dans ce recueil de nouvelles un moment très particulier de la période de guerre. Alors qu’ils mènent une vie paisible faite de désinvolture et de mondanités, ses personnages apprennent que le conflit mondial est déclaré. Un univers proustien, faits d’hôtels de luxe et de villas d’été, de parties de tennis et de promenades dans les jardins disparaît d’un coup. La séparation et la mort le remplacent, sans pourtant qu’aucun combat ne soit jamais évoqué. Rosetta Loy préfère analyser cette sidération qui saisit les uns et les autres lorsque la nouvelle tombe. Un critique musical allemand s’invite chez un couple italien à l’été 39. L’épouse de l’hôte en tombe amoureuse, mais se tient drapée dans les convenances. La guerre oblige les hommes à choisir leur camp. Au cœur d’une histoire sentimentale presque banale, l’horreur s’immisce sans prévenir. Instillée par une narratrice qui rappelle le coryphée des tragédies antiques : « sa femme est Juive polonaise et pour eux de mauvais jours se préparent ». Plus question de s’abandonner à la contemplation de la nature, vient le temps de l’industrie, des armes et de l’anéantissement scientifique. Les phrases sinueuses, imagées et sensuelles des temps de paix n’auront plus cours. Il reste de ces histoires d’amour impossible la nostalgie d’un paradis perdu où il faisait bon s’oublier grâce à d’innocentes préoccupations. « Absorbé par la contemplation, il n’avait perçu que l’harmonie de cette journée, l’associant pour toujours à l’heure, à la saison, à la lumière de cette place avec les feuilles abandonnées dans le soleil ». Une autre époque.

À l’insu de la nuit de Rosetta Loy
Traduit de l’italien par Françoise Brun,
Rivages poche, 203 pages, 7

La nuit tombe Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°69 , janvier 2006.
LMDA papier n°69
6.50 €
LMDA PDF n°69
4.00 €