La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Textes & images Le dico

avril 2009 | Le Matricule des Anges n°102 | par Gilles Magniont

Le Dico des héros

Dans une nomenclature recensant principalement les romans populaires et d’aventures, cela fait un peu drôle de voir figurer les personnages de Huysmans ou Flaubert. Mais c’est que Des Esseintes habite Fontenay-aux-Roses célébré par Dumas dans Les Mille et un fantômes, mais c’est que le romancier René Réouven signa Bouvard et Pécuchet et les savants fous. Tout s’explique avec un peu d’érudition ; ici il y en a beaucoup, en même temps que de nombreuses illustrations signalant la puissance d’évocation des couvertures. Quant à l’angle d’approche des notices, il rappelle certains dictionnaires de mythologie : divers spécialistes relatent soigneusement l’existence de nos héros comme si ceux-ci étaient de ce monde, en représentant les créateurs comme autant de biographes. On commence avec Jean-Baptiste ADAMSBERG, commissaire chez Fred Vargas, et on s’arrête sur don Diego de la Vega, dit ZORRO : le dictionnaire nous promène ainsi de figures « classiques » en fictions contemporaines. Certaines entrées sont très attendues, qui retracent les aventures de Joseph Rouletabille ou Arsène Lupin ; d’autres mènent à des héros plus obscurs, ni tout à fait les mêmes ni tout à fait des autres : tels Démonax, Fantax, Fascinax, Ossex, Rapax, Satanix. Ces sans-grade évoluaient dans des collections parfois oubliées, plus ou moins de gare, plus ou moins spécialisées, comme « Angoisse » au Fleuve noir ou « Série X » chez Gérard de Villiers. Des terrains, il faut le reconnaître, assez mouvants : ainsi les romans où s’illustrait dans les années 70 l’espiègle Belle Barnier (« Je me sens belle et je suis belle ») furent-ils récrits à la sauce porno pour le nouveau millénaire - Belle à Lesbos devenant Bella gouine d’un coup de stylo magique. Le Dico des héros ne connaît d’ailleurs pas les frontières génériques, les productions cinématographiques ou télévisuelles y ayant droit de cité aussi bien que la littérature : œcuménisme très légitime, en témoigne le Numéro 6 de la série Le Prisonnier - un individu « égoïste, obsessif et intègre » qui est i

LE DICO DES HÉROS
Les Moutons électriques, 412 pages, 28

Le dico Par Gilles Magniont
Le Matricule des Anges n°102 , avril 2009.
LMDA papier n°102
6.50 €
LMDA PDF n°102
4.00 €