La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Emmanuel Bove
Un détective

juillet 2013 | Le Matricule des Anges n°145

En 1928, Gaston Gallimard a une idée qui pourrait sembler farfelue : il propose à Georges Kessel, frère de l’auteur de Belle de jour, la création d’un hebdomadaire uniquement consacré aux faits divers. Celui-ci va s’intituler Détective. Participent donc à l’entreprise, couronnée de succès (350 000 exemplaires dès le premier numéro), grands reporters et romanciers : Carco ou Simenon par exemple – et Emmanuel Bove. Les éditions Cent pages nous permettent, grâce à de belles reproductions, en fac-similés et en grand format, de nous plonger, à la fois, dans cette forme journalistique particulière et ce pan du travail de Bove. Une surprenante Une du 28 avril 1932 nous le montre, recueilli devant des cadavres dans leurs cercueils ouverts, alors que la légende indique : « Inspecteurs et policiers viennent s’incliner devant leurs trois camarades victimes des hors-la-loi de la banlieue marseillaise  » ! Sans doute a-t-il dû enquêter et user de son don d’observation si pénétrant, pour écrire cette série qui a pour titre « Arrestations célèbres » : il y résume des destins criminels, certes, mais surtout malencontreux, livrés au poids du hasard, des rencontres fatales ou de la déveine. Nous pouvons également découvrir des articles écrits pour d’autres journaux, et le suivre ainsi dans le Paris qu’il arpenta, des boîtes de nuit désertes des Halles au Guignol du Parc Montsouris, où rient les enfants de l’assistance publique.

Arrestations célèbres
Emmanuel Bove
Cent pages, 48 pages, 26

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°145
6.50 €
LMDA PDF n°145
4.00 €