La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Incident sur la 10e avenue

mars 2016 | Le Matricule des Anges n°171 | par Virginie Mailles Viard

Incident sur la 10e avenue

Indécis, faible, marié mais obsédé sexuel, jaloux et égocentrique, écrivant des romans, des pièces, et des scénarios dont personne ne veut… voilà le retour sur la scène littéraire de Marx, l’alter ego de l’écrivain américain Mark SaFranko. Marx, auteur culte mais maudit, doit accepter des petits boulots pour participer aux frais du ménage. Comme il a ses entrées dans le monde merveilleux du cinéma, des séries Z et des nanars, voilà que tombe à pic un plan de figuration. Mais quand le plan B consiste à transporter le fils du producteur, à ses frais, et à nettoyer les toilettes de l’équipe de tournage, le sauvetage vire à la noyade en eaux troubles. Dans les différentes nouvelles qui égrènent l’ouvrage, Mark SaFranko regarde, désespéré mais goguenard, passer son Amérique, celle qui broie les artistes, celle où les hommes sont des jouets de souffrance les uns pour les autres.
Voilà Harry, qui après avoir abandonné sa femme et son fils pour sa maîtresse, revient au bercail, juste pour s’assurer que sa place est restée vacante. Il y a Paul, qui poursuit le mirage de sa femme disparue le 11-Septembre, la pêche miraculeuse du jeune Mack qui ne sauvera pas ses parents d’une haine réciproque et tenace. Mais si il y a une ambiance à la John Updike dans cette vision d’une humanité déglinguée, des allures de Rabbit dans la défroque poignante de Marx, la verve satirique de SaFranko est une piqûre fraternelle et salvatrice. Le monde de SaFranko est celui du New Jeyrsey, de New York, de Manhattan, mais derrière chaque rue, chaque porte de chaque maison, se profilent nos vies qu’il manipule avec humour et cruauté. Ses phrases précises, son art de rythmer le moindre pas des personnages, font de certaines de ces nouvelles des véritables plans séquences de cinéma. On se souviendra longtemps du jeune Mack sur son île, et de sa truite arc-en-ciel.
Virginie Mailles Viard

INCIDENT SUR LA 10e AVENUE
De MARK SAFRANKO
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Annie Brun, La Dragonne, 152 pages, 16 e

Le Matricule des Anges n°171 , mars 2016.
LMDA papier n°171
6.50 €
LMDA PDF n°171
4.00 €