La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Orages pèlerins

juillet 2016 | Le Matricule des Anges n°175 | par Virginie Mailles Viard

Cela fait des années que les orages tonnent sur toutes les contrées où vit le peuple kurde : en Turquie, en Irak, en Iran, en Syrie, les villages kurdes sont exsangues. Même pour le jeune Dara, né pourtant le jour des accords d’Alger, l’espoir d’une vie sereine est plus étroit que le chas d’une aiguille. Les passeurs le savent, eux qui circulent de village en village, de montagne en montagne, et sous les cieux étoilés, vendent aux parents de cette jeunesse sans avenir le rêve de Paris. Shérko vient du Kurdistan iranien. Tel un personnage de Lewis Carroll, il devra pour atteindre Paris traverser le monde souterrain de Bam en Iran. Puis échapper à l’aigle royal qui l’a élu roi et au séisme qui détruit la ville. Une autre épreuve attend le candidat à l’exil Rustémé Zal : un face-à-face avec l’officier des services secrets, convaincu qu’il faut « en finir une fois pour toutes avec ces Kurdes » qui n’ont « aucune langue, aucune culture ». Il jettera à ses trousses les mâchoires de chiens fous. Sino compte bien, lui, taper « aux portes froides des villes de l’Occident » et tutoyer la gloire. Voilà quatre personnages en quête de liberté. Après avoir subi le rite initiatique du passage, ils devront affronter la réalité des trottoirs parisiens et les avocats véreux. Mais ils accompliront leur but, chacun à leur manière, avec le peu qu’on leur laisse.
Orages pèlerins navigue entre les Lettres persanes et Alice au pays des merveilles, semant au gré des parcours des contes d’Orient. Fawaz Hussain, avec une écriture poétique et documentée sur la vie des exilés, réussit ce que les hommes politiques refusent : la jonction des territoires, le dessein d’une humanité en quête de fraternité et de liberté. Une illusion en Orient et en Occident.
Virginie Mailles Viard

ORAGES PÈLERINS
DE FAWAZ HUSSAIN
Le Serpent à plumes, 174 pages, 17 e

Le Matricule des Anges n°175 , juillet 2016.
LMDA PDF n°175
4.00 €