La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

collection Bibliothèque de la Pléiade Gallimard

A propos

Le musée imaginaire Née à la fin des Années folles, la Bibliothèque de la Pléiade fête cette année ses soixante-quinze ans. Retour sur les raisons d’un succès, en compagnie de son actuel directeur littéraire : Hugues Pradier. Vers la fin de sa vie, Louis-Ferdinand Céline ne pensait plus qu’à cela : être « pléiadé » de son vivant (« Ces reliures de cuir me vont au cœur » confiait-il à Roger Nimier), consécration qu’une petite douzaine d’écrivains ont eu la chance de connaître (Gide, Yourcenar, Gracq, Ionesco, et le dernier en date : Nathalie Sarraute), et qu’un autre devrait prochainement connaître, puisque selon Hugues Pradier, directeur littéraire de la collection depuis 1996, « un projet est en cours avec un auteur bien vivant ». Pour Céline, il s’en est fallu de quelques mois… Si Céline a fait montre d’une...
mai 2006
Le Matricule des Anges n°73

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Mémoires (Tome 1)
de Simone de Beauvoir
2018
Lmda N°195 Aujourd’hui encore les Mémoires de Simone de Beauvoir peuvent nous éclairer : ces trois mille pages racontent et analysent comment une vie se construit, se libérant des carcans sociaux et moraux, revendiquant ses choix, reconnaissant ses erreurs. Certains écrivains sont, de leur vivant, déjà comme figés dans une posture : Simone de Beauvoir, peut-être, apparaîtrait comme… la statue du Commandeur au féminin ! La haute taille raide, la jupe soigneusement plissée, le chignon sévère, le regard toujours en alerte, elle surveillerait le moindre geste et la moindre parole de Sartre, qu’elle appelait parfois le « petit homme », et...
Savoir vivre
juillet 2018
Mémoires (Tome 2)
de Simone de Beauvoir
2018
Lmda N°195 Aujourd’hui encore les Mémoires de Simone de Beauvoir peuvent nous éclairer : ces trois mille pages racontent et analysent comment une vie se construit, se libérant des carcans sociaux et moraux, revendiquant ses choix, reconnaissant ses erreurs. Certains écrivains sont, de leur vivant, déjà comme figés dans une posture : Simone de Beauvoir, peut-être, apparaîtrait comme… la statue du Commandeur au féminin ! La haute taille raide, la jupe soigneusement plissée, le chignon sévère, le regard toujours en alerte, elle surveillerait le moindre geste et la moindre parole de Sartre, qu’elle appelait parfois le « petit homme », et...
Savoir vivre
juillet 2018
Oeuvres
de Claude Simon
2006
Lmda N°72 Rejetant la croyance en quelque « inspiration » ou « grâce », Claude Simon a toujours tenu à présenter son œuvre comme le fruit d’un travail, lent et méthodique. Alastair B. Duncan, responsable du volume de la Pléiade, nous permet de pénétrer dans l’atelier de l’écrivain. Du Vent (1957), premier roman dont Simon estime pouvoir être satisfait (à l’inverse des quatre précédents, dont il interdira toute réédition) au Jardin des Plantes (1997), fresque fragmentaire d’un temps retrouvé au crépuscule de la vie, ce choix d’œuvres, effectué par Simon lui-même, nous offre toute une palette de formes et expériences. Quatre autres romans (La Route des Flandres, Le...
Dans la forêt des mots
avril 2006
Romans et nouvelles
de Joris-Karl Huysmans
2019
Lmda N°208 Fasciné par le péché et l’insolence des filles de rue, féru d’esthétisme, Huysmans (1848-1907), qui commença par le naturalisme et finit oblat des Bénédictins, est l’auteur d’une œuvre décapante et moderne. Il entre au catalogue de la Pléiade. Son nom s’est toujours chuchoté entre initiés et sa singularité a séduit des écrivains aussi différents qu’André Breton, Ernst Jünger, Bruce Chatwin ou Michel Houellebecq. L’Art et la Femme, le Diable, Dieu et le Vice – qu’il peint sans rien lui ôter de ses fascinations ni de ses envoûtements – l’œuvre de Huysmans regorge d’audaces et subjugue souvent par la volupté langagière qu’elle...
Écartelé entre la chair, le diable et Dieu
novembre 2019
Romans et récits I, II
de Romain Gary
2019
Lmda N°204 Fin du Purgatoire ? Deux volumes de la Pléiade permettent de redonner à Romain Gary sa véritable dimension, celle d’un conteur hors pair et d’un humaniste paradoxal. Il y a une sorte de responsabilité inévitable mais insupportable à devoir juger une vie entière d’écrivain quand celui-ci n’est plus là pour se défendre. Quand il s’agit de Romain Gary, nous ne pouvons qu’être plus précautionneux, hésitant, timoré. L’œuvre est énorme – et l’homme impressionnant. Entre le jeune résistant, héroïque aviateur, Compagnon de la Libération, qui reçoit en 1945 le...
La promesse de l’homme
juin 2019
Œuvres (Tome 1)
de Michel Foucault
2015
Lmda N°170 Durant plus de vingt ans, Michel Foucault a fouillé les archives de nos existences, exploré les soubassements de la conscience de l’homme que nous pensons être. Ces deux volumes de la Pléiade rendent compte de ce questionnement ininterrompu. Il y a de quoi s’effrayer, être impressionné au moins : plus de 3000 pages, un attirail, pour ne pas dire une armada, de notices, notes, notules, certaines très savantes, toutes sagaces, une chronologie dense, comme une esquisse bien enlevée de biographie… Et puis l’auteur lui-même : malgré le sourire, entre la bienveillance et l’ironie, qu’il présente souvent, ce visage, comme le buste...
L’enquêteur inquiet
février 2016
Œuvres (Tome 2)
de Michel Foucault
2015
Lmda N°170 Durant plus de vingt ans, Michel Foucault a fouillé les archives de nos existences, exploré les soubassements de la conscience de l’homme que nous pensons être. Ces deux volumes de la Pléiade rendent compte de ce questionnement ininterrompu. Il y a de quoi s’effrayer, être impressionné au moins : plus de 3000 pages, un attirail, pour ne pas dire une armada, de notices, notes, notules, certaines très savantes, toutes sagaces, une chronologie dense, comme une esquisse bien enlevée de biographie… Et puis l’auteur lui-même : malgré le sourire, entre la bienveillance et l’ironie, qu’il présente souvent, ce visage, comme le buste...
L’enquêteur inquiet
février 2016
Œuvres autobiographiques complètes (Tome 1)
de Blaise Cendrars
2013
Lmda N°145 C’est en magicien du trompe-l’œil et en maître de la rhapsodie que le poète et romancier aura recherché dans ses écrits autobiographiques le secret de son identité poreuse. Bien plus qu’un retour vers le passé, les quatre volumes de souvenirs que publie, coup sur coup, Cendrars – la tétralogie que forment L’Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel (1949) – sont un retour à l’écriture autant qu’un retour de l’écriture. Après les premiers poèmes des années 1910 (Les Pâques, La Prose du Transsibérien, Le Panama ou...
Le mentir-vrai de Cendrars
juillet 2013
Œuvres autobiographiques complètes (Tome 2)
de Blaise Cendrars
2013
Lmda N°145 C’est en magicien du trompe-l’œil et en maître de la rhapsodie que le poète et romancier aura recherché dans ses écrits autobiographiques le secret de son identité poreuse. Bien plus qu’un retour vers le passé, les quatre volumes de souvenirs que publie, coup sur coup, Cendrars – la tétralogie que forment L’Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel (1949) – sont un retour à l’écriture autant qu’un retour de l’écriture. Après les premiers poèmes des années 1910 (Les Pâques, La Prose du Transsibérien, Le Panama ou...
Le mentir-vrai de Cendrars
juillet 2013
Œuvres complètes I, II
de Franz Kafka
2018
Lmda N°198 Un classique est un écrivain qu’on ne se contente pas de lire mais qu’on relit, à intervalles irréguliers, avec d’autres attentes, d’autres interrogations. Kafka est peut-être, parmi eux, un de ceux qui se prêtent le mieux à cette expérience, tant ses œuvres sont énigmatiques, susceptibles d’interprétations multiples, d’explorations et d’enrichissements infinis. La voie, cependant, est...
Kafka au plus près
novembre 2018
Œuvres, I et II
de Georges Perec
2017
Lmda N°184 Le funambule Georges Perec (1936-1982) accède enfin au firmament. Comme l’affirme Christelle Reggiani dans « Un peintre de la vie moderne », sorte d’introduction générale aux deux volumes (dont l’édition a été établie sous sa direction), l’entrée de Georges Perec dans la prestigieuse Bibliothèque de la Pléiade « entérine le caractère patrimonial » de son œuvre. Ou, pour le formuler autrement : a valeur de consécration. On l’attendait, c’est désormais chose...
Figures libres
juin 2017

Auteurs