La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Le Poète est sous l’escalier

février 2022 | Le Matricule des Anges n°230 | par Richard Blin

Le Poète est sous l’escalier

Promenades à travers des correspondances
Editions Corti

Les lecteurs que nous sommes savent qu’il est des lectures qui en réveillent d’autres. Une phrase lue suscite un souvenir, déclenche un écho, engendre une résonance. C’est ce genre de correspondance qui se produit dans l’esprit du lecteur, et qui apparie des auteurs et des regards semblables sur un même thème, que Jacques Lèbre collectionne. Une suite de saisies, un patchwork de citations qu’il a organisé comme des « promenades à travers des correspondances », et qu’il a réunies dans Le Poète est sous l’escalier.
Il y regroupe des réflexions de plus d’une soixantaine de poètes ou écrivains sur des thèmes aussi inépuisables que la poésie, l’amour, la mort, notre rapport au temps, aux livres, à la solitude, à l’identité, au suicide, au style – dont Michaux, par exemple, stigmatise l’aspect sclérosant : « Tâche d’en sortir. Va suffisamment loin en toi pour que ton style ne puisse plus suivre. »
Un livre à l’architecture mouvante qui invite à se montrer attentif aux jeux de miroirs, aux rapports de porosité, aux effets de symétrie. Bâti comme un système de rimes et d’échos, il s’attache aux dynamiques secrètes des affinités si habiles à se jouer du temps comme de l’espace. Qui donne aussi des envies de lectures, rend hommage aux écrivains « buissonniers », ceux qui « n’écrivent pas de romans », les Joël Cornuault, Gilles Ortlieb, Jean-Christophe Bailly, Pierre-Albert Jourdan, Georges Perros, Paul de Roux, Claude Dourguin…, de « merveilleux » écrivains qui sont aussi des poètes, dont la place est sous l’escalier – en référence à saint Alexis, ce fils de sénateur romain ayant choisi la vie cénobitique et qui, de retour chez lui, n’est pas reconnu, et n’a droit qu’à une place sous l’escalier, « là où tous doivent passer devant lui sans que personne n’y prête attention ».

Richard Blin

Le Poète est sous l’escalier
Jacques Lèbre
Corti, 98 pages, 16

Le Matricule des Anges n°230 , février 2022.
LMDA papier n°230
6,50 
LMDA PDF n°230
4,00