La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Héritages

juin 2022 | Le Matricule des Anges n°234 | par Franck Mannoni

Dans la famille de Josef Moosbrugger, on ne communique pas. En bordure d’un petit village autrichien, le clan des « Fâcheux » vit avec peu et ne demande rien à personne. Quand l’ordre de mobilisation de Josef arrive pour un départ en septembre 1914, Maria se demande comment elle va réussir à nourrir ses enfants. Trop belle, courtisée par tous, elle sait qu’elle peut se jouer du désir des hommes pour obtenir quelques denrées, sans jamais se compromettre. Reste à gérer les craintes de son mari au front, le harcèlement moral du curé, le désir béat du facteur et l’amour véritable d’un Allemand de passage à la foire locale. Racontée par la petite-fille de Maria, qui se penche sur l’histoire des siens, Héritages pose la question de la transmission. Comment toucher à l’exactitude des faits et des sentiments quand le travail d’écriture est déjà une forme de reconstruction qui confine à la trahison ? « Mettre de l’ordre dans ses souvenirs ne serait-ce pas mentir ? Mentir dans la mesure où ce serait faire croire qu’un tel ordre a existé ». L’essentiel passe peut-être dans les non-dits familiaux. Quand la narratrice a une longue liaison avec un homme marié, elle lui mord fortement la main, sans savoir que deux générations avant elle, par passion, sa grand-mère a succombé à la même pulsion. Chez les Moosbrugger, les personnalités et les malédictions semblent se transmettre d’une génération à l’autre, sans atavisme, mais avec une fatalité qui rappelle les Antiques, ou les injonctions cachées en psychanalyse : « Tu es spéciale et tu ne peux certainement pas y échapper », s’entend dire la narratrice, tout comme l’avait déjà entendu sa grand-mère.
Avec Monika Helfer, pas d’effets tapageurs, pas de maniérisme ou de formules affectées. La narratrice elle-même disparaît peu à peu comme retourne au passé l’histoire de ces gens de peu : « Ils étaient des hommes sortis de nulle part et qui dépérirent quand il n’y eut plus rien à espérer ».

Franck Mannoni

Héritages
Monika Helfer
Traduit de l’allemand par Dominique Autrand
Albin Michel, 185 pages, 17,90

Le Matricule des Anges n°234 , juin 2022.
LMDA papier n°234
6,50 
LMDA PDF n°234
4,00