La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Dico : la poésie a ses entrées

avril 2001 | Le Matricule des Anges n°34 | par Thierry Guichard

Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours

Dirigée par Michel Jarrety, l’équipe qui a réalisé le Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours peut être fière de son travail et des éditions P.U.F. Consacrer un dictionnaire à la poésie n’est pas chose aisée en raison de la variété de cette forme littéraire. Mais vouloir y faire entrer les contemporains ajoute un écueil supplémentaire : ceux qui n’y seront pas se plaindront et la chasse aux grands absents sera le premier sport pratiqué par les lecteurs de cet outil formidable.
À ce jeu-là beaucoup reviendront bredouilles. En effet, si l’on note l’absence de certains poètes d’importance comme Christophe Tarkos, Valérie Rouzeau ou Cédric Demangeot, il paraît évident que leur très jeune carrière en est seule la cause. Car pour le reste, on les retrouve presque tous, ceux qui font l’actualité poétique d’aujourd’hui, des héritiers de l’avant-garde (Prigent, Gleize, Albiach) à ceux qu’on appela les néo-lyriques (Pinson, Maulpoix) en passant par les poètes du quotidien (il manque hélas Jean-Pierre Georges mais on y trouve De Cornière).
Devant ce monumental travail on est toutefois pris d’un doute convient-il de consacrer, ainsi des auteurs vivants qu’on place de facto dans la liste des grands morts (Baudelaire, Gilbert-Lecomte, etc.) ? Dresser d’aussi beaux tombeaux aux « extrêmes-contemporains » n’est-ce pas sacraliser encore la poésie et la mettre hors de portée du lecteur flâneur.
Qu’on se rassure, la réponse est apportée par les auteurs des articles eux-mêmes. Car, bien souvent, il ne s’agit pas ici de dresser une fiche bibliographique des poètes mentionnés mais de présenter leur œuvre elle-même. Lorsque le dictionnaire évoque les auteurs d’aujourd’hui (citons encore Emaz, Venaille, Sarré, Verheggen, Viton) il s’apparente à une immense revue dont le champ d’investigation resterait ouvert. On peut donc lire ce dictionnaire de bout en bout, linéairement, et avancer ainsi sur un territoire poétique aussi riche que flou. Écrits pour la plupart par des poètes les articles essaient de trouver l’équilibre entre information, analyse, pédagogie. C’est la partie la plus ardue du dictionnaire : mettre en ordre (alphabétique) rangé la présentation simple d’un univers complexe. Ainsi trouvera-t-on ici des entrées écrites par les principaux intéressés : par exemple, la revue Argile est présentée par son fondateur, Claude Esteban. ce ne sont pas en effet seulement les poètes qui font la poésie : les revues, les éditeurs, les pays, les mouvements ont ici leur place. Les théories, les conflits qu’elles engendrent se lisent ici dans le passage d’une entrée à une autre, d’une sensibilité à l’autre. Des ruisseaux invisibles irriguent ainsi tout l’ouvrage, un nom lâché ici réapparaissant là sous un angle nouveau. C’est au final une histoire de la poésie contemporaine qui se lit et, comme cette histoire n’a pas de fin, on espère que les éditions P.U.F continueront à la suivre ainsi de cinq ou dix ans en cinq ou dix ans. Ainsi une institution serait née.

dictionnaire de poésie de baudelaire à nos jours
dirigé par Michel Jarrety
P.U.F.
896 pages, 498 FF

Dico : la poésie a ses entrées Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°34 , avril 2001.
LMDA PDF n°34
4.00 €